Installer le noyau Linux 3.10.2 sur Ubuntu et Linux Mint

Kernel

La version 3.10.2 du noyau Linux a été publiée il y a quelques jours, embarquant son lot d’améliorations et de corrections de bugs. On relèvera par exemple divers correctifs concernant des bugs affectant le wifi sur MacBook-AIR, les processeurs (GPU) de certaines cartes graphiques AMD et divers correctifs concernant les architectures ARM. Nous relèverons également l’amélioration du support pour le système de fichiers Ext4 et bien d’autres choses encore. Si ça vous tente vous pouvez consulter le changelog complet pour en savoir un peu plus. Lire la suite

Installer le noyau Linux 3.10.1 sur Ubuntu et dérivés

Kernel

Près de quinze jours après le lancement de la version 3.10 du noyau Linux, Greg Kroah-Hartman vient d’annoncer la mise à disposition de la version 3.10.1 du kernel au manchot, qui embarque diverses corrections de bugs et quelques améliorations. On notera par exemple diverses correction relatives à la prise en charge dynticks, visant à optimiser la charge de travail et la consommation de ressources système. On notera également quelques corrections qui devraient régler les problèmes rencontrés en sortie de mise en veille pour cpufreq, ainsi que  des corrections pour (en vrac) le cache temporaire de SCSI, KVM, nfsd4, vecchidriver pour CD-Rom, crypto, HPFS, ATS, libceph, futex et Ceph.

Si ça vous tente, vous trouverez sur cette page le changelog complet dédié au noyau Linux 3.10.1. Lire la suite

Installer le noyau Linux 3.9.8 ou 3.10 sur Ubuntu et Linux Mint

Une nouvelles version du noyau Linux a été publié récemment, embarquant son lot d’améliorations et de corrections de bugs. Parmi les changements inclus dans la version 3.9.8 du noyau linux, on relèvera entre autres des corrections de bugs concernant ALSA, ALSA (usb-audio), les périphériques ARM 7754/1, ipv4, tcp, ipv6 et bien d’autres choses encore. Si ça vous intéresse vous pouvez consulter le changelog officiel.

Le noyau Linux 3.10 (Stable) a également été publié en parallèle, embarquant lui aussi son lot de nouvelles fonctionnalités et d’optimisations. On notera entre autres l’intégration de la mise en cache SSD Bcache / HDD, le support du décodage pour les vidéos UVD, l’amélioration du support pour les processeurs Intel Haswel Linux et diverses améliorations concernant la gestion d’énergie. Vous pouvez consulter cet article signé Phoronix pour en savoir un peu plus.

Lire la suite

Kernel 3.10 – Sacré Linus

linus-torLes versions du Noyau Linux se succèdent à un rythme infernal et vous n’êtes pas sans savoir que la version 3.10 de ce dernier ne devrait plus tarder à faire son apparition, embarquant son lot de nouveautés, d’optimisations, de corrections de de bugs et surtout, de courroux Linusiens. Linus Tovralds s’est exprimé à l’issu de la sortie de la version RC5 du Kernel 3.10 et il a paru passablement irrité par le fait que celui-ci pèse plus lourd que la version RC4 qui pourtant, contenait plus de lignes. I wish I could say that things are calming down, but I’d be lying. rc5 is noticeably bigger than rc4, both in number of commits and in files changed (although rc4 actually had more lines changed, so there’s that). Lire la suite

Quelques nouvelles du kernel Linux 3.10

Kernel
Plop les bovins, en plus de maintenir la branche 3.9.x du kernel les développeurs du noyau Linux ont déjà entamé le développement de la nouvelle version 3.10 du bel animal, qui apportera de nombreuses améliorations et de nouvelles fonctionnalités.

Le noyau Linux 3.10 devrait certainement mettre en avant le tant attendu système de fichiers btrfs, qui a bénéficié de pas mal d’attentions et qui s’avère de plus en plus stable. L’allocation dynamique des « inodes » devrait être également améliorée, tout comme les différents niveaux RAID. Nous devrions également voir arriver « Bcache » (conçu par certains développeurs de chez Google), qui devrait permettre d’utiliser un SSD pour les fonctions de cache comme le ferait « dm-cache », mais de manière beaucoup plus rapide et plus sécurisé.

Le noyau Linux 3.10 apportera le support complet de « dynticks », qui aura pour mission d’optimiser la charge de travail et le nombre des interruptions d’horloge, améliorant ainsi la consommation des ressources système en particulier pour les PC de bureau et les appareils mobiles. Lire la suite