Les réquisitoires de Pierre Desproges.

Plop les bovins,

« Ah Dieu m’tripote » !!! (pardon mamie).

Dire que j’étais passé à côté de cette chaîne qui est une petite pépite pour ceux qui ont et qui continuent à aimer Pierre Desproges.

Les plus agés d’entre vous se souviendront peut être des ses fameux réquisitoires. Ils sont issus d’une chronique radio dans laquelle il sévissait, en compagnie de Claude Villiers et Luis Rego. Ceux-ci commençaient invariablement par « Françaises, Français, Belges, Belges, public chéri, mon amour… » et concernaient un ou une invité(e) présent(e) dans le studio.

Pierre Desporges était et reste pour moi un des plus grands humoristes français avec Coluche. Rien à voir avec les comiques de nos jours qui ne sont que de vulgaires machines à fric. Son sens du verbe, son côté cynique et son fameux humour noir, restent incomparables et manquent cruellement de nos jours.

Trêve de bavardage je vous met deux petites vidéos où Dorothé et Georges Guétary y passent. Vous pourrez ainsi vous faire une petite idée de ce que c’était et c’est aussi l’occasion de faire découvrir ce grand humoriste aux plus jeunes d’entre nous.

Réquisitoire 39 (Dorothée)   


Réquisitoire 16 (Georges Guétary)  

Pour écouter le reste, c’est sur cette chaîne que cela se passe.

PS: Si je peux me permettre un conseil, pour apprécier vraiment ces vidéos et leur jeux de mots parfois subtiles, il est bon de les écouter plusieurs fois et surtout de se replacer dans le contexte de l’époque. 1980-1983.

Moo !!!

Amusez vous bien les loulous.