Dessinez votre propre (mini) fusée avec OpenRocket.

Si il y a une chose que tout le monde (ou presque) a eu envie de faire un jour ou l’autre, c’est de construire sa propre fusée et (ou), de devenir astronaute. Pour ce qui est de devenir astronaute soyons francs, je ne peux rien faire pour vous. Il faudra bien travailler à l’école, être bon en math (et un peu dans toutes les matières à vrai dire), et faire un peu de sport peut aider. En revanche si vous cherchez une application qui peut vous aider à construire votre propre fusée, je peux faire quelque chose pour vous et vous proposer OpenRocket.

Il s’agit d’une petite application libre et open source créé pour vous aider à concevoir votre fusée, et à effectuer des simulations de vols avant de les construire pour de bon et de les faire voler.

Le logiciel est conçu pour déterminer les défauts de conception possibles et pour trouver quelles parties de vos plans sont problématiques.

La conception de votre fusée, du moins sur le papier, semble assez facile. Il vous suffit de choisir les composants qu’il vous faut à partir de modèles présélectionnés, avant des les assembler sur la partie basse de l’interace utilisateur. Les masses de chaque module seront ensuite calculées automatiquement et si il le faut, vous pourrez revoir les valeurs manuellement pour les adapter selon vos désirs. Il vous sera possible de définir la taille et les propriétés des différentes formes en choisissant dans la liste des matériaux, et même d’y ajouter votre propre matériel si vous le souhaitez (jusqu’à la peinture Oo).

Les modules sont reliés les uns aux autres selon les choix de l’utilisateur, et peuvent contenir des éléments comme :

Le moteur de la fusée (il y’a de nombreux modèles disponibles sur la liste open rocket)

Des sas

Des anneaux

Et bien d’autres choses encore…

Vous pouvez même ajouter votre moteur, avec vos propres réglages.

Une fois votre fusée conçue vous pourrez passer aux étapes de simulations.

NB : Je n’ai pas été aussi loin dans la conception de la future fusée Vache-libre-ISS, qui restera sans doute à l’état de prototype encore un un bon moment.  Pour moi le test s’achève ici et de toute façon, je pense qu’il est inutile de préciser que je ne quitte j’amais le plancher des vaches.

Mais apparemment les capacités de simulation d’Openrocket sont assez bestiales et permettent aux utilisateurs de déterminer avec une précision relativement élevée, ce qui va se passer avec la fusée qu’ils ont conçu.

Vous pourrez découvrir des valeurs telles que :

La vitesse maximale de votre engin

L’accélération maximum

Le temps de vol envisageable (l’autonomie)

Etc etc…

Vous pourrez également sélectionner différentes conditions de simulation, comme par exemple :

La température

La pression atmosphérique

La vitesse moyenne du vent

L’intensité des turbulences

La longueur du pas de tir

L’angle, la direction et l’altitude du site de lancement

Et une foule d’autre paramètres…

Bref, comme vous pouvez le constater les choix ne manquent pas. Si vous avez l’âme d’un savant fou, que vous êtes un peu bricolo et que vous avez un peu de sous (pour les matériaux), OpenRocket va vous permettre de concevoir votre mini-fusée, et sans doute, vous occuper pendant quelques bonnes heures cet été. Si OpenRocket vous branche et que voulez voir quelques screenshots de plus, vous pouvez vous rendre sur cette page.

Si vous voulez installer cette application sur votre distribution GNU/Linux, c’est un peu spécial. Vous pouvez compiler directement les sources du bel animal ou encore plus simple, télécharger cette archive, la décompresser, et lancer l’application via le terminal (depuis son répertoire), à l’aide de cette petite ligne de commande :

java -jar OpenRocket-12.09.1.jar

Dernier petit détail sympa, les fichiers d’OpenRocket peuvent être ouverts sous Android afind de visualiser les simulations. Si ça vous intéresse il suffit de télécharger l’Apk qui va bien.

Amusez-vous bien.

Moo !!!

source

2 Responses

  1. RegisH 25 février 2013 / 8 h 15 min

    Plop Noireaude, cool le logiciel c´est une bonne activités pour finir l´hiver bien au chaud dans son atelier et lancer la bête dès le printemps arrivé.

    • noireaude 25 février 2013 / 9 h 17 min

      C’est clair :)

Comments are closed.