Carte d’identité biométrique | Le fichage central censuré par le conseil constitutionnel.

Plop les bovins,

Vous n’avez sans doute pas échappé ces derniers temps à la polémique engendrée par la nouvelle carte d’identité biométrique dont j’avais déjà parlé en février dans ce billet nommé Mr Claude Géant-Orwell.

Pour ceux qui ont zappé, il s’agissait d’inclure deux puces dans cette nouvelle carte d’identité afin de limiter le risque d’usurpation d’identité (je cite mon billet) :

– Une puce dite « régalienne », qui stockera les données biométriques de « l’heureux citoyen ». 

– Et une puce de signature, à vocation commerciale (Dieu m’turlutte) ?!!

Le parlement a adopté ce projet de loi au début du mois mais après avoir été saisi, le conseil constitutionnel a décidé de censurer plusieurs aspects de cette loi dont cette fameuse deuxième puce.

Le conseil constitutionnel a en effet estimé qu’il y avait je cite :

Un manque de précisions, de garanties pour l’intégrité et la confidentialité des données.

Il reste à voir ce que refus va engendrer et si cette deuxième puce sera ou non intégrée à cette nouvelle carte d’identité.

Personnellement je n’en ai toujours pas compris ni le but, ni l’intérêt.

[Source] Moo !!!