Utliser la Syntaxe Markdown sous Gedit

markdown-gedit-sample

Je n’ai jamais fait de mystère (quitte à passer pour un weak) sur le fait que Gedit a toujours été mon éditeur de texte préféré. J’aime sa simplicité et sa modularité qui moyennant l’ajout de quelques modules ou plugins, en font quoi qu’on en dise un outil très puissant. Si ça vous tente nous allons voir dans ce billet comment intégrer facilement une option qui va nous permettre d’utiliser la syntaxe Markdown sous Gedit. On précisera quand même pour ceux qui n’ont pas lu le billet précédent, que Markdown est un langage de balisage conçu par John Gruber et Aaron Swartz, dans le but de fournir une syntaxe simple à lire et à écrire, permettant d’obtenir un résultat similaire à ce que nous pourrions avoir avec des balises HTML par exemple. Si vous voulez plus de détails à ce sujet, vous pouvez vous rendre sur cette page Wikipedia pour en savoir plus.

Maintenant que vous en savez un peu plus nous allons voir comment profiter de cette syntaxe sous Gedit. Pour se faire il va falloir télécharger l’archive qui va bien, en entrant la ligne suivante dans votre terminal.

wget https://gitorious.org/projets-divers/gedit-markdown/archive/master.zip

Décompressez ensuite le contenu de l’archive à l’aide de cette commande :

unzip master.zip

Rendez-vous dans le répertoire concerné (toujours avec le terminal) :

cd projets-divers-gedit-markdown/

Et procédez à l’installation du module :

./gedit-markdown.sh install

Au cours de l’installation vous aurez deux processus de validation. Le premier vous demandant de choisir entre le mode standard ou spécial et le second vous demandant si vous voulez utiliser le mode d’aperçu dans la barre latérale ou inférieure. Dans les deux cas les réglages peuvent être modifiés après l’installation.

Ah j’oubliais !!! Si vous me demandez la différence entre le mode standard et le mode spécial je vous le dis tout de suite, je n’en sais fichtrement rien. Ça c’est fait…

markdown-install

Une fois que vous avez franchi toutes les étapes il ne vous restera plus qu’à sélectionner le mode Markdown dans Gedit, en passant par le menu Affichage/Balisage et en sélectionnant Markdown.

Vous pouvez voir maintenant la syntaxe Markdown en action dans l’exemple ci-dessous (cliquez pour agrandir). Vous avez le texte initial dans Gedit (à gauche) et le résultat final à droite.

markdown-exemple
Sympa non ?!! Il ne reste plus qu’à vous y mettre maintenant :)

Si toutefois cela ne vous plaît pas et que vous avez envie de vous en débarrasser, entrez la commande suivante dans votre terminal.

./gedit-markdown.sh uninstall

Amusez-vous bien.

source

15 Responses

  1. Scoubidou 1 octobre 2013 / 11 h 37 min

    Une seule chose qui manque et qu’on trouve dans Kate : la sélection verticale de colonnes.

  2. Salamandar 30 septembre 2013 / 16 h 56 min

    Ça m’a tenté quelques instants, avant de me rappeler que j’ai désinstallé GEdit… Et que je fais du LaTeX.
    @Elessar , c’est plus pratique :)

  3. egan 30 septembre 2013 / 14 h 54 min

    Hmm…mais pourtant il me semble bien que Gedit gère déjà de base la syntaxe Markdown non ?

    • noireaude 30 septembre 2013 / 15 h 11 min

      Je ne sais pas, j’ai installé le greffon tout de suite donc je ne peux pas te dire s’il était déjà présent ou pas avant. Cela dit, bonne question.

  4. pyrignis 30 septembre 2013 / 13 h 44 min

    Pas moyen d’installer le plugin sous fedora 19. des problèmes avec le chargement de python…

    • noireaude 30 septembre 2013 / 15 h 17 min

      Je ne peux pas t’aider. Pas de Fedora à la maison :(

  5. Elessar 30 septembre 2013 / 11 h 24 min

    Markdown c’est bien, mais ses créateurs ont oublié des trucs important, voire franchement incontournables : tableaux, listes de définition et notes de bas de page. Ça a été corrigé par Markdown Extra, mais jamais intégré dans Markdown.

    • noireaude 30 septembre 2013 / 15 h 17 min

      Je pense qu’il a été conçu dans le but de pouvoir faire des pages simples et facile à écrire rapidement. Je ne sais pas s’il avait vocation à devenir un outil complet.

    • G-rom 1 octobre 2013 / 20 h 48 min

      Effectivement MD a été créé pour faire du simple, vraiment simple. Il n’a pas vocation à remplacer Latex, HTML ou à être utilisé dans un éditeur de texte pour remplacer office writer. Des paragraphes, des titres, des liens, … C’est vraiment pour juste écrire du texte simple sans ce soucier de la mise en forme, mais pas un bouquin non plus.

      Pour les rares fonctionnalités manquantes il y a le balisage HTML qui peut être utilisé en complément et le SVG. Github prend en charge une version doppé nommée Github Flavored Markdown. D’ailleurs personne ne s’y trompe, les README et autres fichiers textes d’info sont de plus en plus en MD. Pour les plus grosses docs il y a le RST.

      Après le Markdown n’est pas un vrai langage en soit, ni une vraie norme. Chacun peut sortir ses versions, ses interpréteurs, etc. La version de base a été adoptée de facto parce qu’elle remplie bien son rôle, mais il n’y a pas de vraie norme non plus.

    • Julien 2 octobre 2013 / 9 h 49 min

      On peut voir du côté de Pandoc aussi, qui étend bien la syntaxe Markdown (et intègre d’ailleurs MD Extra) tout en restant simple : http://johnmacfarlane.net/pandoc/

      • noireaude 2 octobre 2013 / 10 h 04 min

        Merci très sympa le lien ;)

        • Julien 2 octobre 2013 / 12 h 03 min

          De rien ! Depuis que j’ai découvert Pandoc, je ne peux plus m’en passer et suis devenu un évangéliste de cette appli :P

  6. Kylie.Novel 30 septembre 2013 / 11 h 08 min

    Waow ce langage a l’air d’une simplicité fort intéressante. Quelles sont les limites de ce langage? Les mêmes que pour l’HTML?

    • noireaude 30 septembre 2013 / 15 h 15 min

      Je pense que Elessar a en partie répondu :)

      Après je l’ai découvert en rédigeant ce billet done je n’en sais pas encore beaucoup plus, mais je trouve ça vraiment sympa.

Comments are closed.