traGtor – Un GUI pour FFmpeg qui dépote

Tragtor-1

Un des avantages de GNU/Linux, c’est que ceux qui aiment la ligne de commande peuvent s’en donner à cœur joie et faire tout ou presque de cette manière. Cela dit, si la ligne de commande a l’avantage d’être rapide en termes d’exécution elle nécessite un sévère apprentissage et quoi qu’on en dise, une mémoire d’éléphant. Si nous tenons compte du temps que nous devons passer à apprendre les commandes de base pour tel ou tel soft, il est donc parfois plus rapide et moins contraignant d’utiliser un GUI, à plus forte raison quand celui-ci est bien conçu. Non, l’utilisation d’un GUI sous GNU/Linux n’est plus une tare! Cest dit! En parlant de GUI en voilà un très intéressant, qui se nomme traGtor et qui a pour but de fournir aux utilisateurs une boîte à outils complète pour FFmpeg.

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, FFmpeg est un utilitaire pour GNU/Linux qui s’utilise d’ordinaire en ligne de commande et qui permet de convertir vos fichiers audio/vidéo dans différents formats. TraGtor va donc vous rendre l’utilisation de FFmpeg plus facile en vous évitant d’avoir à entrer la moindre ligne de commande, du moins dans un usage classique. Vous verrez plus bas que vous pourrez quand même tâter de la commande, avec tout ce qu’il vous faut à portée de clic pour vous faciliter la tâche.

Au niveau des options traGtor est capable de prendre en charge plus de 60 codecs audio et à peu près 80 formats vidéo. Vous pourrez également choisir le dossier de destination des fichiers fraîchement convertis, la résolution de sortie des fichiers, le taux d’utilisation CPU (Soft, Medium, Agressive) et ce n’est pas tout. Outre les fonctions classiques, traGtor possède deux ou trois options que j’ai trouvé vraiment très intéressantes et pratiques.

La première va vous permettre de choisir l’action à effectuer à la fin du processus de conversion et d’éteindre ou de redémarrer votre machine par exemple. Cela peut s’avérer très pratique pour les processus de conversion un peu longs, que vous pourrez ainsi laisser tourner en partant de chez vous, sachant que votre machine s’éteindra automatiquement une fois ceux-ci achevés.

L’autre option que j’ai trouvé intéressante c’est que conscient des « manques potentiels » de leur GUI, les développeurs ont eu l’idée d’y intégrer une petite documentation, vous permettant d’ajouter les actions de votre choix en ligne de commande. Ceci peut se faire sans connaissances particulières car comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, il suffit de savoir lire :

Tragtor-4

Sympa non ?!! Il ne vous reste plus qu’à suivre le guide et à ajouter les fonctions de votre choix en reproduisant les commandes indiquées dans cette doc.

Le choix des préférences est assez vaste et dernier petit truc pratique, si vous vous plantez vous serez toujours en mesure de revenir aux paramètres de base. Il suffit pour cela de cliquer sur le bouton « Reset » (image ci-dessous) et le tour est joué.

Tragtor-2

Alors bien entendu traGtor n’est pas le premier GUI pour FFmpeg que je présente ici et vous en utilisez sans doute déjà d’autres (peut-être même sans le savoir). Cela dit, si vous aimez tester des softs et que les conversions en tous genres sont votre cheval de bataille, vous ne perdrez pas beaucoup de temps à l’essayer. J’ai trouvé l’interface super propre et le choix d’options juste excellent. C’est de loin et de manière tout à fait subjective, je l’avoue, un de ceux que j’ai trouvé le plus abouti.

Si ça vous tente vous trouverez plus informations sur traGtor, ainsi que les binaires (sources, deb, rpm) et les procédures d’installation pour votre distribution GNU/Linux sur le site du projet. Si vous voulez en découdre sous Archlinux ou Manjaro c’est via AUR que ça se passe.

Amusez-vous bien et bonne conversion.

source


15 Responses

  1. Nico Guillaud 22 mai 2014 / 10 h 37 min

    Voilà un GUI que je vais essayer de suite. Je suis adepte de la ligne de commande, mais souvent la multitude des options et des possibilités nous submergent. Il est dés fois intéressant d’avoir un GUI pour tester et peaufiner les réglages. Cela très longtemps que j’éssaye en ligne de commande de convertir des fichiers video mp4 ou mkv pour les rendre compatible avec mon lecteur DVD de voiture sans succès. Peut-être que j’y arriverai. A voir …

  2. Jerome Baptiste 14 mai 2014 / 14 h 27 min

    La nouvelle version intègre le Français :D

    • Noireaude 14 mai 2014 / 18 h 59 min

      En cours de compilation chez moi ;)

  3. Gamoth 11 mai 2014 / 14 h 08 min

    Bonjour,
    Une GUI pour faire de la conversion pourquoi pas mais ce logiciel me semble valable plus pour du One shot que pour du traitement de masse.
    Il me reste 900 wma à convertir et je vais pas les ajouter à la main comme le voudrait l’ihm.
    Merci de la découverte.
    Bonne continuation.

    • Oto 11 mai 2014 / 16 h 21 min

      Bonjour,

      Merci pour les infos, je vais esayer TraGtor de ce clic…

      Pour la conversion des WMA, je vous suggère un script shell de ce type :
      for i in *.wma; do mplayer -ao pcm:file= »${i%.wma}.wav » « $i »; oggenc -m 128 « ${i%.wma}.wav »; rm -f « ${i%.wma}.wav »; rm -f « ${i%.wma}.wma »; done

      Moo

      • Noireaude 11 mai 2014 / 18 h 48 min

        Plop, merci pour la commande mais juste un petit détail. Ça serait sympa des les commenter pour ceux à qui le bash (et ses boucles) ne dit rien ;)

      • Okki 12 mai 2014 / 10 h 00 min

        On peut faire ça directement avec ffmpeg, y compris en parallélisant, histoire d’exploiter au mieux les processeurs récents

        https://wiki.archlinux.org/index.php/Convert_Flac_to_Mp3

        Suffit de remplacer les extensions flac et mp3 par celles de votre choix, pour que ce soit également utilisable avec du WMA ou autre. Par contre, le WMA étant un format avec perte, reconvertir dans un autre format avec perte, il vaudrait sans doute mieux re-télécharger tout ça directement en FLAC, la qualité n’aura plus rien à voir.

    • Jerome Baptiste 12 mai 2014 / 10 h 59 min

      @GAMOTH Dans la mesure où il propose de modifier la ligne de commande dans « Show me the light », ça permet de la créer rapidement et ensuite de l’utiliser dans un script (en ligne de commande) pour tes transformations de masse.

      @Noireaude Sympa ce GUI pour FFmpeg

  4. Calinou 11 mai 2014 / 9 h 51 min

    Les icônes sont moches et tout sauf du flat design… :/

    • Noireaude 11 mai 2014 / 18 h 45 min

      Elle ne sont pas très belles quoi que… Les goûts sont subjectifs. Pour le flat c’est une tendance et non une norme hein :)

    • Stoïk 12 mai 2014 / 13 h 49 min

      En plus on s’en moque complètement que les icones soient beaux ou non, l’information essentielle réside dans la Gui détaillé face à la ligne de commande.
      Les logiciels dans cette catégorie étant assez rares et bons, ça vaut le coup de lire l’information sans s’attarder sur le design, sinon on passe à côté de plein de logiciels, on est sur Linux pas sur Mac/Windows.

      En tout cas belle découverte @Noireaude , ffmpeg/avconv sont puissants et trop souvent mis de coté à cause de la fastidieuse ligne de commande (enfin c’est surtout la doc qui est pénible dans ce cas là) .
      Continues comme ça à nous abreuver de tes découvertes et merci pour tout ce boulot réalisé t’es un chef !

      • Noireaude 12 mai 2014 / 17 h 43 min

        Merci Stoïk, c’est sympa ;)

  5. N3mesis 11 mai 2014 / 1 h 18 min

    Je l’avais deja essayé, mais jusqu’ici je préfère encore curlew pour sa simplicité, même si Tragtor est plutôt sympathique.

    • Noireaude 11 mai 2014 / 18 h 46 min

      Curlew est très sympa aussi en effet ;)

Comments are closed.