Tagspaces – Un navigateur/organiseur de fichiers intéressant, pour toutes vos plateformes

tagspace

Tagspaces est un application un peu particulière dont j’avais envie de vous parler aujourd’hui, qui va sans doute ravir les maniaques compulsifs du tri, du classement et de l’étiquetage. Le premier point (et non des moindres) qu’il est important d’évoquer, c’est que Tagspace a été conçu pour tourner sur un très grand nombres de plateformes et de logiciels, dont GNU/Linux, MS Windows, Mac OS X, iOs, OSX, Android, Chrome/Chromium et Firefox. Pour ce qui est des fonctions elles sont assez variées, mais nous pouvons (grossièrement) évoquer deux axes principaux. Le premier axe est une interface de navigation de type HTML5, qui va vous permettre de fureter dans vos supports de stockages et vos répertoires. Le second axe repose quant à lui sur un système de gestion des tags, qui va vous permettre d’étiqueter vos fichiers et vos répertoires en fonction de leur contenu. Outre la navigation et l’étiquetage vous serez en mesure de profiter d’un système de prévisualisation, prenant en charge pas mal de types de fichiers et d’extensions (video, image, pdf etc). Vous pourrez aussi effectuer des actions d’édition sur vos fichiers et gérer la création de dossiers, de fichiers ou de documents. Résumer ce qu’est Tagspaces en quelques lignes n’est pas facile, mais si je de vais me lancer je dirais qu’il s’agit en quelque sorte d’une surcouche « Web » de navigation système. Si ça vous tente voici quelques captures.

Comme vous pouvez le voir sur l’image ci-dessous, l’interface de base ressemble à celle d’un site web et ce qui est affiché dans la fenêtre n’est rien d’autre que le contenu de mon /home. Vous avez l’arborescence à gauche et le contenu du répertoire dans la partie centrale.

tagspace-1

Ici vous pouvez voir la vue classique du répertoire « Images » :

tagspace-2

Et là vous pouvez voir ce que donne la vue en vignettes, avec en prime l’aperçu en partie droite :

tagspace-3

Comme vous pouvez le constater vous avez accès à divers contrôles, vous permettant entre autres de zoomer/dézoomer, de naviguer dans le répertoire et si besoin, de passer en mode plein écran.

Sur cette dernière capture vous pouvez voir le système d’édition de tags, qui va vous permettre de classer vos documents en fonction de leur contenu. Vous pourrez bien entendu éditer les tags et modifier leur contenu quand bon vous semble.

tagspace-4

Comme ceci n’est peut-être pas très clair, j’ai pensé que cette petite vidéo pourrait vous éclairer sur pas mal de points. Vous allez voir, c’est assez sympa :

Alors je vais être franc avec vous, je n’ai pas fait le tour complet de cette application qui cache sans doute quelques fonctions bien sympathiques et sans doute très utiles. Je ne sais pas trop dans quel contexte celle-ci peut s’avérer utile, mais j’ai trouvé le concept de surcouche très original et le fait qu’elle supporte autant de plateformes différentes est tout simplement bluffant.

Si vous avez envie d’en savoir plus sur Tagspaces vous pouvez faire un tour sur le site du projet, mater ce slide, ou faire les foufous et vous lancer tout de suite en vous servant sur la page de téléchargement. Vous y trouverez tout ce qu’il vous faut pour vos différents systèmes.

NB :  Pour ‘utiliser sous GNU/Linux il suffit d’extraire le contenu de l’archive et de cliquer sur le lanceur (l’icône tagspaces). Si ça ne fonctionne pas faites comme d’hab et attribuez lui les droit d’exécution à l’aide d’un petit « chmod +x ».

Taguez bien les louou(ttes).

Merci à Hervé http://www.clibre.eu/ pour la signalisation




8 Responses

  1. Hervé 10 juin 2014 / 17 h 20 min

    Et bien moi je trouve ce logiciel tout simplement génial (c’est normal, c’est moi qui l’ai suggéré ;-)
    J’adore le fait de stocker les tags entre crochets en enregistrant tout mes nouveaux fichiers dans mes dossiers. Je n’ai aucune étape supplémentaire à faire et à long terme, je pense que cela joue.
    Il serait bien qu’il y ait un standard pour tagguer les fichiers comme pour les photos, mais pour un logiciel qui veut être multi-système, il n’a pas trop le choix
    Bien sûr cela n’enlève rien à la nécessité de dossiers. Je ne vois pas trop un dossier unique avec que des fichiers taggués !!!
    Cela permet juste d’ajouter une possibilité supplémentaire de retrouver ces fichiers sans multiplier les répertoires qui peuvent aussi nous faire perdre beaucoup de temps (mais ou se trouve donc ce foutu fichier)
    Comme tout système de tags, il manque juste l’autocomplémentation qui éviterait la dispersion des mots clés. Mais comme c’est un système qui se veut ouvert, c’est aussi le genre de choses qu’il ne peut prendre en compte. Dans ce cas ce serait plutot du côté de l’explorateur de fichier à implémenter cette fonction.
    Expérimentez le un peu plus et je pense que vous l’adopterez ;-)

  2. A. 6 juin 2014 / 20 h 05 min

    J’ai vu passer ça aussi, et j’ai trouvé le projet intéressant mais dans un cas spécifique : le paperless. Le but est de numériser un maximum de documents « physiques » pour ne pas se retrouver avec 2 tonnes d’archives papier inexploitables (et vulnérables). Avec tagspaces, on peut imaginer avoir un dossier « foutoir » dans lequel on balance toutes les factures & autres sans trier, en leur assignant juste des tags (genre #facture #edf #201406 pour juin 2014). Ca permet un archivage facile, une recherche efficace, et finalement on se fout un peu des noms de fichiers =)
    Mais c’est vrai que je ne me vois pas utiliser ça pour tous mes fichiers (que je préfère classer + soigneusement)…

    Et je confirme que la volonté du développer de TagSpaces et de ne pas enfermer l’utilisateur dans un format/base de données propriétaire, d’où les tags dans les noms de fichier.

    • noireaude 6 juin 2014 / 21 h 10 min

      @A. Avec tagspaces, on peut imaginer avoir un dossier « foutoir » dans lequel on balance toutes les factures & autres sans trier, en leur assignant juste des tags (genre #facture #edf #201406 pour juin 2014). Ca permet un archivage facile, une recherche efficace, et finalement on se fout un peu des noms de fichiers =)

      En gros ça serait parfait pour mes disques externes, où je balance tout en vrac :)

      • A. 6 juin 2014 / 21 h 16 min

        A condition de tagger un minimum quand même =D Ca reste une question de compromis entre la facilité de classement (sinon on a pas le courage de le faire) et la facilité de la recherche (sinon on retrouve rien).

        Par contre, je suis un peu déçu que les versions mobiles soient payantes (sur Android, et iOS mais eux ils ont l’habitude #troll).

        • Noireaude 6 juin 2014 / 21 h 38 min

          Pas faux, d’ailleurs mes tentatives « sérieuses » de classement ont toujours commencé a fond les ballons, mais à ce jour je n’ai jamais réussi à avoir un truc potable. Le bordel s’accumule bien plus vite que ne se fait le classement chez moi. Je suppose que si je me met en tête de commencer à taguer sérieusement, ça ne fera pas long feu :)

          Mais bon, dans tout ordre se cache un certain Chaos :)

      • A. 6 juin 2014 / 21 h 19 min

        Il faut bien préciser aussi qu’à l’origine, c’est surtout une extension Firefox/Chrome. Et je trouve que c’est la version la plus aboutie, les versions « standalone » ont un rendu un peu moche (mais c’est juste mon avis). Ca a aussi l’avantage de s’intégrer au navigateur web, donc toujours disponible.

  3. Noireaude 5 juin 2014 / 20 h 36 min

    Je n’avais pas fait attention au fait que les tags aillent se fourrer dans les noms. Ce n’est pas top en effet, mais en réfléchissant bien c’est logique. Sans vouloir trop m’avancer ils ont du opter pour ce système, dans le sens où Tagspaces n’indexe rien et qu’il ne possède pas de BDD.

  4. FabriceV 5 juin 2014 / 20 h 25 min

    Au départ, cela semble génial, et l’interface et certaines fonctions sont géniales pour ceux qui ont des milliers de fichiers à gérer… MAIS, les étiquettes sont incluses dans le nom des fichiers. FAIL pour moi ! J’imagine même pas taguer mes fichiers pdf, déjà que certains noms sont trop longs pour des disques durs chiffrés. Et le rendu sorti du logiciel est désastreux. Bref, si les développeurs de l’arlésienne Tracker pouvaient s’en inspirer tout en maintenant les étiquettes là ou elle doivent rester (dans les fichiers), cela serait parfait… Bref super mockup, ou alors à utiliser en remplacement en bloc note à la place de ZIM.

Comments are closed.