QRencode – Créez des QR codes depuis votre terminal sous GNU/Linux

lavachelibre.png_001

Les QR codes (Quick Response) ont fait leur apparition depuis un certain temps et sont pour ceux qui ne le sauraient pas encore, des code-barres à deux dimensions. Ceux-ci permettent d’emmagasiner du texte dans une image, constituée d’éléments noirs disposés sur un fond blanc. Après avoir été scannées et décodées, celles-ci peuvent déclencher diverses actions : navigation internet, envoi de mail, appel téléphonique, envois de SMS et j’en passe… Si les QR codes se démarquent des code-barres traditionnels, c’est avant tout parce qu’ils permettent d’embarquer plus de données. L’autre avantage des QR Codes réside dans le fait qu’ils peuvent être lus grâce à pas mal d’applications et sur un grand nombre de terminaux différents. À commencer par nos Smartphones. Si ça vous tente nous allons voir comment créer et lire des QR codes sous GNU/Linux et ce depuis notre terminal. Lire la suite

Shellshock – Vérifiez l’intégrité de vos systèmes GNU/Linux, BSD et Mac OS X

lavachelibre@lavachelibre:-tmp_008

Plop et tout d’abord merci à tous et à toutes pour vos messages de soutien, suite au dernier édito. J’y reviendrai dans un autre billet. Sachez quand même que cela m’a (très sincèrement) fait chaud au cœur et surtout que la personne concernée, à savoir ma mère, m’a sommé de ne pas vous laisser sans rien. Je me suis fait engueuler (copieux) quand elle a su que je ne publiais plus rien et m’a sommé de m’y remettre fissa fissa (selon ces termes). Oui, elle est plutôt Funky ma maman. Et même si elle ne pèse que 40 kilos, il ne vaut mieux pas s’y frotter :)

Alors je reprends un peu le mulot pour vous parler de Shellshock, qui si vous n’avez pas suivi l’histoire est une faille (découverte par Stéphane Chazelas) permettant à un utilisateur malveillant de compromettre  et de prendre le contrôle de systèmes Linux, BSD et Mac OS X, utilisant Bash comme interpréteur de commande. Je ne vais pas tenter de la détailler ici car je ne suis pas assez calé, mais si ça vous intéresse les gens de linuxfr.org ont publié un article très bien détaillé, comme eux seuls savent le faire. Si vous le souhaitez par contre, voici deux tests rapides vous permettant de vérifier l’intégrité de votre système, afin de savoir s’il est vulnérable ou non. Lire la suite

Installer Pantheon sur Arch Linux et Manjaro

Capture du 2014-09-15 21:30:40

Si vous aimez vivre dangereusement et que les mariages étranges ne vous impressionnent pas, l’idée d’installer Pantheon sur votre Arch Linux ou Manjaro devrait à peine vous faire frémir. Pour ceux qui ne connaissent pas encore Pantheon et pour vous la faire courte, il s’agit d’un environnement de bureau spécifique à Elementary OS, une distribution basée sur Ubuntu et reposant sur Gnome. Il dispose d’une interface aux lignes très épurées, de quelques effets de transparence, du menu « Slingshot App Launcher » et surtout, d’un certain nombre d’applications maison. Si vous tournez sur Arch Linux ou Manjaro et que l’aventure vous tente, nous allons voir ce qu’il faut faire pour profiter de Pantheon sur ces distributions. Lire la suite

LinkIt – Un script Bash pour faciliter la création et l’intégration de lanceurs dans les menus de vos environnements de bureau GNU/Linux

Link It_007

Si vous tournez sous GNU/Linux vous avez sans doute remarqué, que l’intégration de lanceurs dans les menus de certains environnements de bureau n’est pas toujours simple. Quand vous installez des applications via les dépôts ou des centres logiciels, l’intégration de leurs lanceurs est souvent automatique, mais il peut arriver que cela ne soit pas le cas. LinkIt est un script Bash conçu pour répondre à ce genre de situation, en vous permettant de créer et d’intégrer facilement des liens ou des lanceurs dans les menus de vos DE (KDE, GNOME, LXDE, Xfce, MATE etc). Si ça vous intéresse nous allons voir vite fait comment ça marche. Lire la suite

iotop – Un équivalent de top dédié aux accès disques

iotop

Il peut arriver que votre système subisse des ralentissements et dans bien des cas la première chose que nous faisons sous GNU/Linux, c’est d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande top pour identifier un processus gourmand, ou pour jeter un œil sur l’utilisation du CPU et de la RAM. Bien souvent cela suffit, mais si ce n’est pas le cas il faut fouiner plus en avant et éventuellement jeter un œil au accès disques. Un processus peut en effet matraquer le disque dur en requêtes inutiles et provoquer le ralentissement de votre système. Si vous penchez pour cette éventualité iotop est votre ami et peut vous aider à identifier le malfrat. Lire la suite

Linspeed – Testez rapidement le débit entrant et sortant de votre connexion internet

Linspeed_002

Il existe des tas d’outils ou de services en ligne permettant de tester votre connexion internet, mais si vous n’avez pas encore trouvé votre bonheur dans ce domaine, Linspeed est une application qui peut vous plaire. Comme le montre (modestement) l’image d’illustration, le concept est aussi simple que son interface. Une fois installée il suffit lancer l’application et de cliquer sur le bouton « Begin Test » afin que Linspeed télécharge et upload des fichiers via l’API SpeedOf.Me. À la fin du test il ne vous reste plus qu’à consulter les chiffres indiqués sous Download et Upload, pour prendre connaissance des performances de votre connexion. Simple, pratique et efficace. Lire la suite

Gcalcli – Gérez Google Calendar en ligne de commande

lavachelibre@lavachelibre:~_002

Même si les produits Google ont souvent mauvaise presse, nous sommes nombreux à les utiliser au quotidien. J’ai moi-même un gros faible pour Gmail, dont je suis complètement accroc. Google Calendar est un service Google que je n’utilise pas, mais si vous avez opté pour celui-ci vous aimerez peut-être Gcalcli. Pour faire court il s’agit d’un outil assez sympa, conçu dans le but de vous permettre de gérer Google Calendar en ligne de commande, depuis votre terminal bien aimé. Vous pourrez entre autres consulter votre agenda journalier ou mensuel, ajouter, modifier ou supprimer des événements, utiliser le service d’URL courtes de Google et bien d’autres choses encore. C’est assez fun et si ça vous tente, nous allons voir comment faire pour en profiter sous Ubuntu, Arch Linux et Manjaro. Lire la suite

Steghide – Un outil de stéganographie en ligne de commande (top)

lavachelibre@lavachelibre:~-Images-test_001

Pour ceux qui ne le savent pas encore, la stéganographie est une discipline qui consiste en gros, à dissimuler un objet ou un message dans un autre message. C’est un peu différent de la cryptographie qui elle consiste à rendre une information illisible, mais rien ne vous empêche d’utiliser les deux. Cela dit revenons à la stéganographie pour parler de Steghide, un outil intéressant qui va vous permettre de dissimuler du texte dans différents types de fichiers, ce qui serait assez banal si ça n’était pas en ligne de commande. Le seul bémol s’il en est un, c’est qu’il ne vous sera possible de cacher du texte que dans un nombre limité de formats. BMP et JPG/JPEG pour les images et WAV ou AU pour les fichiers audio. Ça reste quand même sympa et si ça vous tente, nous allons voir de ce pas comment en profiter. Lire la suite