Antimicro passe en version 2.6 et continue sa route tranquillement

antimicro-16

Antimicro est une application Qt écrite en C++ dont je vous avais parlé dans ce billet, qui va sans doute vous être utile si vous utilisez un joystick pour jouer (mais pas que) sur votre PC. Celle-ci a été conçue dans le but de vous permettre de mapper les touches (ou une combinaison de touches) d’un clavier ou les contrôle d’une souris, afin de les attribuer à un joystick. Elle dispose d’un grand nombre de possibilités en termes de combinaison et petit détail très intéressant, elle permet de stocker et de charger rapidement jusqu’à 8 configurations différentes. Celles-ci sont stockées dans des fichiers txt que vous pourrez éditer et modifier à l’aide d’un éditeur classique ou si vous préférez, en ligne de commande.

Pour finir cette présentation rapide il est bon de noter que si nous parlons de jeux ici, Antimicro peut également servir à piloter des applications courantes. C’est assez sympa et vraiment très simple à utiliser. La version 2.6 d’Antimicro a été publiée il y a quelques jours, embarquant diverses améliorations et quelques nouvelles options. Lire la suite

Higan – Un émulateur de consoles de jeux Nintendo (NES, Gameboy etc), pour GNU/Linux, Windows et Mac

mario_009

Si vous faites partie des gens qui aiment verser une larmichette en émulant les jeux de leur enfance et plus particulièrement ceux de Nintendo, Higan est un logiciel libre (GPL) qui va sans doute vous plaire. Il s’agit en gros d’un émulateur de ROMS, qui va vous permettre de faire tourner des jeux (à 60 FPS en moyenne) conçus pour différentes consoles Nintendo (NES, Super NES, Gameboy, Gameboy Color, Gameboy Advance). Contrairement à d’autres solutions du même type, Higan a la particularité d’avoir été développé de manière à privilégier la qualité de l’émulation à celle des performances. Pour le reste cette application est très facile à prendre en main et cerise sur le gâteau, elle tourne sous GNU/Linux, Windows et Mac OS X. Si ça vous tente nous allons voir à quoi ça ressemble. Lire la suite

Moon Buggy – Un jeu inutile mais indispensable pour votre terminal

lavachelibre@lavachelibre:~_007

Alors comme vous le savez sans doute j’ai un petit faible pour les choses inutiles mais indispensables, à plus forte raison quand celles-ci tournent dans un terminal. Alors après vous avoir parlé de nSnake et de Yetris, voici Moon Buggy, un petit jeu parfait pour compléter votre trousse à glandouille et faire baisser votre rendement au bureau. Lire la suite

Installer LGOGDownloader – Un client GOG en CLI pour GNU/Linux (Debian, Ubuntu, Arch Linux, Manjaro)

lgogdownload_login

Si vous aimez bien les jeux un peu vieillots, il y a de grandes chances pour que vous connaissiez GOG.com, un site disposant d’un catalogue assez fourni en la matière et qui en plus, propose des titres pour GNU/Linux via les sources ou des binaires précompilés. Le seul hic c’est que contrairement à Windows ou Mac OS X, les plateformes GNU/Linux ne disposaient pas encore de client dédié pour la gestion des téléchargements. C’est désormais chose faite grâce à LGOGDownloader, un petit utilitaire sympa qui en prime, s’utilise en ligne de commande. Si ça vous tente nous allons voir comment ça marche et surtout, comment procéder à son installation. Lire la suite

Yetris – Un Tetris dans votre terminal sous GNU/Linux

yetris_1

La journée a été rude et malgré un nombre de news intéressantes assez élevé, la flemme m’étreint et je n’ai pas envie d’écrire grand-chose. J’avais quand même gardé un billet (trouvé chez le copain Fred) sous le pis pour un soir comme celui-ci, qui comme son titre l’indique a pour but de vous présenter Yetris, un Tetris utilisable dans votre terminal. C’est le genre de truc qu’il faut toujours avoir sous la patte pour glandouiller geekouiller au bureau, dans la mesure où c’est plus discret que de traîner devant la machine à café. Alors si ça vous branche nous allons voir comment ça marche. Lire la suite

AssaultCube – Un jeu de tir subjectif très sympa pour GNU/Linux, Windows et Mac OS X

AssaultCube

Pendant très longtemps (et encore aujourd’hui) les jeux n’étaient pas le point fort des plateformes GNU/Linux. De nombreux efforts dans ce domaine ont été faits ces dernières années, à commencer par l’arriver de Steam pour Linux. Même si tout n’est pas encore parfait et que le choix se résume assez souvent à des jeux d’apparence un peu vieillotte, ce n’est pas pour autant que ceux-ci ne sont pas dignes d’intérêt. C’est le cas d’AssaultCube, un jeu de tir subjectif open source vraiment très intéressant où vous pourrez au choix, intégrer les terroristes (Cubers Liberations Army) ou les forces d’intervention (Rabid Viper Special Forces). Outre le choix du camp AssaultCube propose un grand nombre de modes de jeux, permettant à tout le monde de jouer en fonction de ses envies. On pourra citer par exemple les modes Team deathmatch (l’équipe qui abat le plus d’ennemis l’emporte), Deathmatch (chacun pour soi), Team survivor (l’équipe qui survit l’emporte), Last man standing (le joueur qui survit l’emporte), Capture the flag (jeu de drapeaux, par équipe), Pistol frenzy (combats au pistolet) et même un mode Last swiss standing, où seuls les combats aux couteaux sont permis. Lire la suite

En bref – Stunt Rally 2.3 disponible

Stunt Rally est un jeu de course automobile open source très populaire sous GNU/Linux, qui s’appuie sur les moteurs de rendu graphique OGRE et VDrift, offrant une expérience de jeu très réaliste. Il propose entre autres un mode multi-joueurs allant de 2 à 4 joueurs, un grand nombre de véhicules (dont une Batmobile) et ses graphismes d’excellente qualité fournissent un panel de décors et de conditions riches et variés. La version 2.3 de Stunt Rally a été publiée il y a quelques jours, embarquant de nombreuses corrections de bugs et diverses améliorations. Lire la suite

Neverball – Un jeu qui va vous faire perdre la boule

neverball_boxshot1

Bonjour à tous, ce coup-ci c’est un petit jeu que j’aimerais vous présenter, qui n’est pas une énième manière de jouer à 2048 (que Noireaude semble énormément apprécier), mais une sorte de clone de Super Monkey Ball (pour ceux qui connaîtraient)… Le principe du jeu est simple et consiste en gros à parcourir différents niveaux sous la forme d’une boule, en ramassant un maximum de pièces avant de passer la porte de sortie. Les premiers niveaux ne vous poseront certainement pas de gros soucis, mais comme vous vous en doutez sûrement, il vous faudra gagner en dextérité car les choses se compliquent très rapidement. Neverball peut se jouer au choix à la souris, ou à l’aide des flèches du clavier. Concrètement le jeu en lui même n’a rien d’extraordinaire, mais avec plus d’une centaine de niveaux (et il doit y en avoir bien plus qui traînent sur le net) dont certains sont vraiment corsés, vous serez loin de vous ennuyer. C’est très sympa pour passer le temps et s’énerver un peu au passage. Lire la suite