Slingscold – Un menu global de type Gnome/Unity/Mac OS X pour Xfce

slingscold

Xfce est un bureau très populaire sous GNU/Linux, que nous pouvons retrouver dans un grand nombre de distributions telles que Xubuntu ou Emmabuntüs, par exemple. En dehors d’Xfce vous pouvez retrouver d’autres environnement de bureaux comme Gnome ou KDE par exemple, qui ont beaucoup évolué ces dernières années, embarquant au passage diverses améliorations, de nouvelles fonctionnalités, voir de nouveaux paradigmes. Certains de ces environnements de bureau sont désormais livrés avec un menu global, dont le but est d’afficher l’ensemble des applications installées sur votre machine et une barre de recherche vous permettant d’y accéder rapidement (voir même d’effectuer des recherches sur le web). Si vous avez envie de retrouver cette fonctionnalité sur votre desktop Xfce, sachez que c’est possible grâce à Slingscold, une application capable de fournir un menu global à Xfce. Celui-ci va vous permettre de voir la liste complète des applications installées sur votre machine et de les afficher sous forme de catégories (internet, jeux, bureautique, etc) afin d’y accéder rapidement. Vous pourrez également profiter d’une barre de recherche intégrée dans le haut du menu, afin de cibler rapidement l’application que vous voulez lancer. Slingscold est écrit en Vala, basé sur GTK+, Cairo et peut être appelé rapidement à l’aide d’un raccourci clavier paramétrable (la touche Super par exemple) ou d’un lanceur spécifique. Je ne connaissais pas ce projet mais ça a l’air assez sympa et je pense que ça peut plaire au fanatiques de la customisation.

Pour le reste je suis un peu désolé, mais je ne peux pas vous en dire plus. Je ne possède pas de session Xfce installée sur ma machine et pour être franc, étant en phase de « grande flemmite aiguë en ce moment », je n’ai pas eu le courage d’en installer une juste pour un test :) Cela dit si ça vous tente, vous pouvez en savoir un peu plus en vous rendant sur la page Sourceforge du projet.

Vous pouvez aussi passer directement à la phase test en vous procurant les sources du projet, ou les .deb 32 et 64 bits pour Ubuntu, Xubuntu, Debian et dérivés, fournis par lffl.org.

Si vous tournez sur Arch Linux ou Manjaro vous pouvez profiter de SlingScold via AUR.

Amusez-vous bien, moi je retourne soigner ma flemitte aiguë :)

via




12 Responses

  1. Calinou 1 mars 2014 / 12 h 45 min

    Xfce et non XFCE. ;)

    • noireaude 1 mars 2014 / 12 h 48 min

      Mon mulot a fourché! Corrigé :)

  2. Alex 1 mars 2014 / 12 h 03 min

    A l’origine, ce menu s’appelait Singshot, et avait été créé par l’équipe d’Elementary. Pour le côté Troll, on tacle toujours Ubuntu pour « plagier » OS X, mais Elementary visait véritablement ça à l’époque. Ils ont laissé tomber l’affaire, mais le logiciel a survécu, utilisé notamment par Pear OS (mort depuis).

    Le développement a été repris ensuite, le nom a changé pour Slingscold. A noter que Voyager (la personnalisation de Xubuntu) a intégré ce menu également mais pas en tant qu’option unique).

    • noireaude 1 mars 2014 / 12 h 06 min

      Merci pour ce complément d’info instructif Alex ;)

  3. brubrux 28 février 2014 / 21 h 47 min

    Je l’ai testé brièvement sous elementary, je n’ai pas trop apprécié. Bon, en même temps, slingscold n’est pas fait pour un netbook lol. Je préfère quand même les menus déroulants.

    • noireaude 28 février 2014 / 21 h 51 min

      Sur les netbook ce genre de menu n’est pas top en effet. Après pour être franc je trouve que c’est plus du gadget qu’autre chose. Je ne me sert que très rarement de celui de Gnome Shell, où je fais tout avec ALT + F2 et le dock au final.

      • Okki 28 février 2014 / 23 h 28 min

        C’est dommage, puisque en dehors du lancement d’applications, la fonction recherche permet plein de choses. Chaque application GNOME pouvant fournir un service de recherche au shell de GNOME, depuis un point centralisé, on peut donc tout rechercher.

        Par exemple, si je t’ajoute dans Contacts, de rechercher noireaude m’affichera directement ton entrée dans l’application correspondante, me permettant de t’écrire un email, lancer une conversation instantanée…

        Même chose pour les fichiers, l’historique web, la météo de l’une des villes indiquées dans GNOME Weather, les notes, une commande en cours d’exécution dans l’un des multiples onglets du terminal (ou précédemment tapée) (prévu pour GNOME 3.12). Et de nouvelles possibilités s’ajoutent au fil des versions.

        • noireaude 1 mars 2014 / 11 h 12 min

          C’est justement ce que je n’aime pas trop. Non pas que le principe ne me plaise pas hein, mais la convergence à tout va fait qu’on ne sait plus toujours ce qui communique avec quoi ou « qui ».

          Un exemple tout con qui n’a rien à voir (ou presque) mon compte Twitter qui me demande si je veux intégrer mes contacts Gmail. Je ne vois pas trop le rapport entre les deux plate-formes et pourquoi Twitter me propose ça.

          Le menu global est un peu la porte ouverte à tout et rien et à cette forme de convergence qui sous couvert de simplification et de « service », piste tes habitudes au quotidien. Je ne trouve pas ça rassurant sur des machines tout le temps connectées, mais je suis peut-être parano hein :)

          • Okki 2 mars 2014 / 4 h 32 min

            Pour Windows 8, je ne dis pas. Mais je n’imagine pas GNOME ou Arch se mettre à te pister et revendre tes infos à une quelconque régie pub. Je ne pense donc pas qu’il faille projeter sa parano sur tous les projets, sous prétexte qu’elles puissent communiquer entre elles.

            Même si, dans le cas de Gmail et Twitter, t’as sans doute raison. L’un et l’autre souhaitant accéder au contenu du second, dans le but de mieux profiler, et récupérer toujours plus d’infos.

        • FabriceV 1 mars 2014 / 12 h 40 min

          Je trouve cela systématiquement nul ! Je ne suis pas parano, mais je sais ce que je recherche… le PC lui ne sait rien, il contient uniquement ! Au mieux, il met en relation, c’est à dire anticipe bêtement (pour rester poli). Bref, le résultat est risible, illisible, mélangé, complexe. Il ne faut pas confondre fonctions contextualisées et Madame Irma.
          Pour les appli => pas plus pratique que le reste
          Pour les fichiers => recherche dans Nautilus (ou équivalent)
          Pour la musique => mon lecteur de musique
          Pour le web => n’importe quels navigateur et moteur de recherche offrent des expériences plus conviviales.

          Catfish s’améliore mais tant que l’on ne peut pas pré-enregistrer ses contextes de recherche (ex : pdf in Home/Librairie + Home/manuel), ce type de logiciel n’a que peu d’intérêt.

          • Okki 2 mars 2014 / 4 h 47 min

            Je ne jugeais pas de la pertinence des possibilités offertes par le shell, et encore moins du fait que c’était la bonne façon de faire. Je tenais juste à faire part de l’existence de cette option.

            Et tout comme toi, j’utilise mon gestionnaire de fichiers ou la commande locate pour trouver un fichier, l’awesome bar de Firefox pour gérer mon historique… Mais dans d’autres cas, comme les contacts, je trouve plus rapide de passer par le shell.

            Maintenant, je tenais à réagir sur l’affirmation « le PC lui ne sait rien, il contient uniquement ! ». Personne n’a dit le contraire. Le projet GNOME n’a pas créé une sorte d’intelligence artificielle censé deviner nos désirs, ou nous proposer des actions avant même qu’on y ai pensé (ça, c’est le but de Google :)

            Le shell, et les applications qui sont derrière, se contentent juste d’organiser et de fournir des résultats par rapport à ce que l’utilisateur a fourni comme données, comme contenu. Contacts ne trouvera que les personnes pour lesquelles j’ai bien fourni des informations, les notes seront celles que j’ai créé… Il se contente donc de fournir ce que je lui demande. Rien de plus. Que tu lances manuellement l’application Contacts pour trouver une personne ou que tu lui demande de te trouver les infos de cette personne, ça revient au même. Tu gagnes juste en rapidité pour certaines actions.

          • FabriceV 3 mars 2014 / 11 h 51 min

            Ce(s) shell fournissent tout, même quand l’utilisateur sait ce qu’il veut trouver et cherche uniquement l’emplacement. Le seul cas d’usage c’est quand je cherche par exemple « endurance » et que je souhaite retrouver tous les documents (image, preao, text, pdf, tableur) comportant ce terme.

Comments are closed.