Se faire rabrouer par Sudo ça sert à rien mais c’est cool.

Plop les bovins.

Dans la grande lignée des trucs qui ne servent à rien mais qui sont indispensables je dois dire que j’aime particulièrement cette astuce. On sait bien que les développeurs sont en général assez malicieux et cachent souvent des petits trucs rigolos dans leur code.

Les mainteneurs du noyau Linux ne font exception à la règle, ils nous ont donné « l’aimable » possibilité de se faire copieusement rabrouer par Sudo lors d’une erreur de saisie au moment d’entrer notre mot de passe.

Pour en profiter si j’ose le dire ainsi, il va falloir commencer par éditer votre fichier /etc/sudoers à l’aide de cette commande (adaptez la à votre éditeur de texte ici gedit) :

gksudo gedit /etc/sudoers

Modifiez ensuite la ligne Defaults    env_reset en y ajoutant ,insults ce qui donne :

Defaults    env_reset,insults

Vous pouvez ensuite tester lerésultat à l’aide d’une commande Sudo et en entrant n’importe quel mot de passe, pour peu qu’il soit faux biensûr.

La sanction est immédiate et la liste des noms d’oiseaux est longue hi hi :)

NB : Cette astuce fonctionne sur Ubuntu 12.04 assortie de la version 1.8.3 de Sudo mais ne fonctionne apparemment pas sur Fedora 16.

Amusez vous bien.

Moo !!!

Source


1 Response

Comments are closed.