Profile Cleaner – Améliorez le temps d’accès à certains de vos profils sous GNU/Linux

Profil_Cleaner_1

Bien que je ne sois pas sûr d’avoir tout compris en ce qui concerne Profile Cleaner, cette application m’a semblé intéressante. J’avais donc envie de vous la présenter pour que vous en profitiez aussi, mais plus honnêtement, pour que les quelques technophiles qui passent dans le coin puissent mettre le nez dedans et nous dire ce qu’il en pensent dans les commentaires. C’est ça aussi le bon côté d’un blog (même si un forum serait sans doute plus approprié). Bref, ceci étant dit revenons à Profile Cleaner. Il s’agit en fait d’une application conçue dans le but de nettoyer les informations de profils de certaines applications stockées dans les bases sqlites de votre système et de les réindexer ensuite d’une façon optimale.

Tout ceci est censé réduire le temps d’accès des applications à ces informations et vous permettre de basculer plus rapidement entre vos différents profils. Profile Cleaner s’utilise en ligne de commande et prend en déjà charge pas mal d’applications dont Thunderbird, Firefox, Chrome/Chromium, Midori, Seamonkey, Qupzilla etc etc… J’ai testé pour voir un peu ce que ça donnait et ça a l’air pas mal, même si pour le moment les changements n’ont pas l’air très flagrants. Si vous avez envie de tester par vous-même,nous allons voir tout de suite comment ça marche.

La première chose à faire est d’installer l’application, qui bonne surprise a été mise à disposition sur pas mal de distributions (Archlinux/Manjaro via AUR, Chakra via CCR, Debian, Ubuntu, Gentoo etc,). Vous pouvez vous rendre sur la page Github du projet afin de prendre connaissance des procédures d’installation relatives votre distribution.

Une fois Profile Cleaner installé entrez la commande de base dans votre terminal, afin de prendre connaissance des abréviations disponibles pour les applications prises en charge :

profile-cleaner

Vous devriez alors avoir un retour semblable à celui-ci :

[lavachelibre@lavachelibre ~]$ profile-cleaner
 profile-cleaner v2.28.1

/usr/bin/profile-cleaner {browser abbreviation}

 c) Chromium
 cb) Chromium-Beta
 cd) Chromium-Dev
 ck) Conkeror
 f) Firefox
 gc) Google-Chrome
 gcb) Google-Chrome-beta
 gcu) Google-Chrome-unstable
 h) Heftig's Aurora
 m) Midori
 n) Newsbeuter
 t) Thunderbird
 i) icedove
 to) TorBrowser
 q) QupZilla
 s) Seamonkey
 p) Paths

 [lavachelibre@lavachelibre ~]$

Il ne vous reste plus qu’à entrer la commande base suivie de la lettre concernant le soft à optimiser et le tour est joué.

Exemple pour Chromium :

profile-cleaner c

NB : Attention à ne pas mettre de tiret (-c par exemple) et veillez à ce que l’application que vous souhaitez optimiser ne soit pas en cours d’exécution lorsque vous lancez la commande.

Si tout s’et bien passé vous devriez avoir ceci dans votre terminal et il ne vous reste plus qu’à recommencer pour les autres applications.

Profil_Cleaner_2

Alors comme dit plus haut je ne suis pas certain que le gain soit flagrant, mais si j’en crois les benchs indiqués sur la page Github du projet il semblerait que oui. Ma machine étant vieille mais encore bien pêchue son âge, ce n’est sans doute pas une manipulation très utile. En revanche si vous possédez un vieux clou ça vaut peut-être le coup d’essayer. C’est toujours ça de pris.

Amusez-vous bien, bon test et surtout n’hésitez pas à venir nous dire ce que vous en pensez.

via