Pipelight – Installer facilement Silverlight dans Firefox sous GNU/Linux

pipelight-3 Crédits image

Si vous utilisez GNU/Linux vous avez sans doute remarqué que certains services demandant la présence de Silverlight (comme certaines options de replay sur les chaînes TV) ne fonctionnaient pas sur votre navigateur web, ou qu’il fallait déployer des trésors de malice pour les faire tourner à peu près. C’est également le cas de certains services qu’il est impossible d’utiliser car bourrés de DRM. Pipelight est un projet open source encore en cours de développement, qui va vous permettre d’accéder aux contenus web nécessitant l’usage de Sliverlight et de pouvoir ainsi profiter de certains services qui vous seraient normalement inaccessibles (ou très difficilement). Grâce à lui et à tout un système de pipeline faisant intervenir Wine et Mono, vous allez pouvoir facilement installer le plugin Silverlight dans Firefox et profiter de la prise en charge de pas mal de services qui en dépendent.

Alors il est probable que les libristes pur et dur s’arrachent les cheveux en lisant l’introduction de ce billet. Mais personnellement ayant un rythme de vie trépidant et n’ayant pas toujours (du fait de mes horaires décalés) l’occasion de voir des programmes qui m’intéressent, je prends. Dans l’absolu c’est toujours mieux que d’installer Windows juste pour ça.

Si ça vous intéresse nous allons voir tout de suite comment procéder à l’installation de Pipelight sur Ubuntu et préciser au passage à ceux qui voudraient se lancer, que la bête boîte encore un peu sur les architectures 64 bits. Cela dit le projet étant jeune, je suppose que cela va sans doute très vite s’arranger.

Pour installer Pipelight sur Ubuntu, il va falloir entrer les deux référentiels qui suivent à l’aide de ces lignes de commande :

sudo apt-add-repository ppa:ehoover/compholio
sudo apt-add-repository ppa:mqchael/pipelight

effectuez ensuite une mise à jour :

sudo apt-get update

et procédez à l’installation de Pipelight :

sudo apt-get install pipelight

Au cours de l’installation vous devriez avoir à confirmer la configuration de Wine et  l’installation de Mono pour Wine.

pipelight

Si tout s’est bien passé vous devriez pouvoir profiter des contenus qui vous étaient inaccessibles jusqu’à présent et revoir plein de bonnes émissions ou de vieux navets :)

pipelight-2

Si vous tournez sous Archlinux vous pouvez d’ores et déjà installer Pipelight via AUR et pour les autres distributions, vous pouvez télécharger les sources en vous rendant sur la page launchpad du projet.

Amusez-vous bien.

source




22 Responses

  1. cooltrane 23 août 2013 / 1 h 27 min

    Merci pour ce beau boulot.

    Je viens de test sur arch, je suis en x86_64 et pour l’instant, ça marche comme un charme.

    Alors, certes oui, c’est du silverlight avec du .net derrière … fermé, utilisée pour faire du smooth/playready DRM caca tout ça, et je partage le dégou et la révolte contre ces horribles techno fermées.

    J’ai d’ailleurs une ou deux questions sur la suite et les évolutions : il me semblait que le support de mono, entre autre pour la raison de la licence particulièrement pas clair et casse gueule, était arrêté, je me trompe ?

    Si c’est le cas, avec les évolutions régulières et qui changent un petit truc mais qui fait merder ce qui marchait avant comme sait si bien le faire cro$oft … qu’est-ce qui va se passer ?

    C’est dépendent de Gecko aussi non ? Là, les évolutions devraient être plus transparentes, mais est-ce que ça implique pour toi de suivre chaque màj pour le fonctionnement de pipelight ?

    Enfin, quelques points de vue perso sur la question du «mais pourquoi donc ils utilisent du DRM …»

    D’abord, je fais un peu ça, enfin du content delivery network, et grace à pipeline, je peux enfin tester (contraint et forcé mais bon) du smooth sans avoir besoin d’une foutu vm windaube … c’est déjà ça merci encore. Donc pourquoi le DRM, il y a effectivement le forcing cro$oft, le fait que les constructeur vendeur d’encodeur qui ont pignon sur rue fournisse des techno pour et les promeuvent en s’appuyant sur les techno de cro$oft, que les ayant droit fournisseur de catalogue dans certains cas, l’exige pour l’utilisation de leur catalogue (universal..e pour ne pas les citer par exemple), pensant que c’est l’alpha et l’omega de la protection contre les méchants pirates surtout depuis le fiasco prévisible de l’Hadopi … que c’est une réponse bête, mauvaise, liberticide, sans avenir à long terme mais … facile à expliquer au décideur/commercial pour lui faire croire que c’est génial pour la sécurité de son contenu et qu’aucun méchants hacker/nazi/pedophile/communiste/linuxien/libriste/pirate ne pourra lui regarder ses video sans payer … et eux, l’argument liberté, droit de copie, accès du contenu sur tous les systèmes, interropérabilité soit il s’en contre-fout soit il y comprend rien et donc … il s’en fout aussi.

    J’arrête là, merci beaucoup en tout cas, et mon laptop de travail de remércie énormément de contribuer à réduire au maximum la présence sur son dd de méchant logiciel à l’écran bleu de la mort ;)

    • noireaude 23 août 2013 / 17 h 34 min

      En ce qui concerne l’évolution de Mono je ne vais pas me prononcer car en fait je n’en sais rien. Les devs sont plus au courant de ce genre d’actu.

      Quant à la question : Enfin, quelques points de vue perso sur la question du «mais pourquoi donc ils utilisent du DRM …»

      Pour garder un pseudo contrôle sur le contenu. De mon point de vue il y’a une bonne raison qui fait que les DRM fonctionnent :

      « Les gens en consomment et s’en foutent dans la plus part des cas ».

      Je me garderais bien de les juger mais si tout le monde boudait les contenus DRMisés, ils n’en colleraient pas partout.

  2. sdhazhfhziu 22 août 2013 / 11 h 20 min

    Je ne sais pas si je m’arracherais les cheveux pour cela, mais voilà : je paie des impôts dont une partie finance la télévision publique.

    Si la télévision publique est ensuite incapable de travailler avec des formats ouverts, je n’ai tout simplement aucun intérêt de continuer à la soutenir.

    En clair : s’ils veulent se tirer une balle dans le pied, c’est leur problème, mais ils n’iront pas prendre la main sur mon informatique, et donc ma liberté numérique.

    • noireaude 22 août 2013 / 16 h 32 min

      Le problème est que quoi qu’il arrive tu veux une télé tu paies une redevance. Dans l’absolu la vraie liberté serait de pouvoir ne pas payer de redevance et de se passer des chaîne publiques. Mais ça tu peux pas…. Chiant.

  3. Wolfie 21 août 2013 / 1 h 17 min

    Un copyright sur la photo du milieu :p hihihi comme ça d’office sourcé ;)

      • Wolfie 21 août 2013 / 9 h 19 min

        Je plaisante mais la photo du milieux il y a ton logo dessus, je disais ça pour plaisanter ;)

        • noireaude 21 août 2013 / 9 h 21 min

          Ah mais oui, je suis bête :)

  4. Étienne Deparis 20 août 2013 / 18 h 36 min

    Et par rapport à une solution plus « native » comme moonlight, ça donne quoi ?

    • noireaude 20 août 2013 / 23 h 58 min

      Je ne sais pas je n’ai pas testé Moonlight.

  5. Fred 20 août 2013 / 15 h 37 min

    Testé et ça marche. ça faisait un moment que j’essayais d’installer ce truc, sans jamais y parvenir. Et c’est une des raisons qui on fait que j’ai failli abadonner le chimin Linux. Je sais c’est con, mais comme je travaille de nuit souvent et que le boulo ne fait pas un clquage de cerveau (longues heures interminables d’attente), la TV était souvent une bonne compagne. Maitnenant que ça fonctionne, je rajoute quelques quilomètre sur mon chemin.
    Vous allez penser que c’est insignifiant comme raison pour abandonner. Mais j’ai d’autres griefs sur Linux. Ce système joue un peu avec moi à « amour-haine » et il est difficile d’avoir un avis tranché et il est tout aussi difficile d’avoir un avis partagé.
    Je m’adresse d’ailleurs à Noireaude: Je serais heureux de te donner un petit compte rendu constructif de mon expérience sur mes 3-4 premiers mois de starter sur Linux. L’avis d’un débutant pourrait être intéressant. Ce serait ma petit contribution, libre à toi de la publier ou non.

    • noireaude 20 août 2013 / 17 h 55 min

      Je veux bien ;)

      • Fred 21 août 2013 / 9 h 26 min

        Ok je te fais ça la semaine prochaine, j’ai du temps

        • noireaude 21 août 2013 / 9 h 50 min

          Cool ;)

  6. Lemmy78 20 août 2013 / 11 h 50 min

    Sniff
    Pipelight ERROR 0.0
    Something went wrong, check the terminal output
    Sauf que il n’y a rien d’anormal dans l’output du terminal !!

  7. pierre2 20 août 2013 / 10 h 53 min

    Merci….

    Swisscom en Suisse l’utilise aussi….

  8. Strelok 20 août 2013 / 7 h 45 min

    Silverlight? C’est pas encore mort ce truc?

    • noireaude 20 août 2013 / 7 h 47 min

      Non et c’est bien chiant d’ailleurs :)

      • Strelok 20 août 2013 / 7 h 51 min

        J’avoue. Encore que flash, bien qu’il soit pas libre, n’est plus une plaie a utiliser et installer.

        Mais silverlight, sérieusement, qu’est ce qui est passé par la tête des chaines pour utiliser un truc pareil? Je l’ai vu que chez France télévision ce truc

        • noireaude 20 août 2013 / 7 h 55 min

          J’avoue que je ne comprend pas trop ce choix non plus.

        • chdorb 20 août 2013 / 12 h 29 min

          Je pense tout simplement que chez France Télévisions comme dans beaucoup de boîtes ils ne réfléchissent pas trop et disent «oui» au gentil monsieur de Microsoft qui vient leur proposer une solution.

Comments are closed.