Neonview – Une nouvelle visionneuse d’images légère et minimaliste pour GNU/Linux

Si il y’a une chose que j’adore plus que tout en terme de logiciel, c’est les applications minimalistes qui permettent de faire une, deux ou trois choses au maximum, mais qui le font bien. Quand en plus elles sont légère c’est la cerise sur le gâteau.

NeonView est un nouveau lecteur d’images minimaliste pour GNU/Linux qui combine tout ces aspects. Il a été publié récemment par l’équipe de Tux Arena et a été développé dans le but de proposer une interface simple, ne nécessitant que très peu de ressources pour fonctionner. Le bel animal est écrit en C / GTK et supporte les principaux formats d’images.

Il propose pour le moment l’affichage en mode plein écran et l’aperçu des vignettes, ce qui est largement suffisant quand on a simplement envie de visionner ses photos ou ses images.

NB : Le projet NeonView embarquera sans doute un petit peu plus d’options dans de futures mises à jour, permettant entre autres d’opérer quelques changements sur ses images via un éditeur intégré, de créer des étiquettes (tags) et de télécharger / importer des images sur le web.

Petit plus :

L’autre aspect très intéressant de NeonView est de ne nécessiter aucune installation (celle-ci peut se faire quand même via une petite compilation). Il suffit de télécharger le binaire et d’effectuer un double clic sur le fichier « neonview » pour lancer l’application.

Ce point précis permet d’en faire une application « portable », qui peut être placée sur une clé USB et lancée à l’arrache. Je trouve ça vraiment très sympa.

Si ça vous tente, vous pouvez télécharger les binaires et les sources de Neonview depuis cette page.

Vous pouvez installer la bête sur Archlinux via AUR.

Amusez-vous bien.

Moo !!!

source


6 Responses

  1. noireaude 26 février 2013 / 4 h 15 min

    @ Mr .A Désolé si ton com n’est pas passé sur Disqus (j’étais en train de faire mumuse avec les réglages et il y a un truc qui a du foirer). Je me permet donc de le reposter (la main tremblante) en ton nom :

    Mr .A a dit :

    Si on veut rester dans le minimaliste, mentionnons également Mirage et Ristretto (du project XFCE), qui sont également codées en GTK. Par contre, l’un et l’autre ont des dépendances plus lourdes que Neonview (pygtk pour Mirage, libxfce pour Ristretto), mais ça reste tolérable. Je suppose que « display » du package Imagemagick ne compte pas comme visionneuse ?

    .A

  2. A. 26 février 2013 / 0 h 50 min

    Si on veut rester dans le minimaliste, mentionnons également Mirage et Ristretto (du project XFCE), qui sont également codées en GTK. Par contre, l’un et l’autre ont des dépendances plus lourdes que Neonview (pygtk pour Mirage, libxfce pour Ristretto), mais ça reste tolérable. Je suppose que « display » du package Imagemagick ne compte pas comme visionneuse ?

    • Noireaude 26 février 2013 / 1 h 07 min

      Mirage je ne connais pas, Ristretto est pas mal (même si je préfère ce bon vieux Eog). Imagemagick ben je sais pas quoi :)

      Ps : Je sui fan de ton adresse mail !!!

  3. Lei00 25 février 2013 / 15 h 21 min

    Attention toutefois, la version de Archlinux est dépassée (une fois n’est pas coutume :P ), puisqu’elle est en 0.6 alors que l’application est présente en version 0.8 sur le site officiel.

    • noireaude 26 février 2013 / 0 h 11 min

      C’est rare que Arch soit à la traîne :)

  4. RegisH 25 février 2013 / 13 h 59 min

    Ca va m´être utile ca ;)…

Comments are closed.