KrISS Feed – Hébergez vos flux RSS en local sous GNU/Linux

krissfeed

Depuis la fermeture de Google Reader les alternatives ont été légion et pas mal de nouveaux clients ont fait leur apparition dans le paysage des lecteurs de flux, comme InoReader que j’utilise actuellement et qui est plutôt sympa. Il peut arriver néanmoins que pour une raison ou une autre (garder la main sur vos données par exemple), vous préfériez avoir recours à une alternative plus locale telle que Liferea, Akregator ou KrISS Feed, que je vais vous présenter maintenant.

Description :

KrISS Feed est un logiciel libre qui a été conçu dans le but de fournir un agrégateur de flux auto-hébergé complet et la première chose que j’ai trouvé sympa c’est qu’il possède une interface Web entièrement personnalisable via CSS. Vous pourrez ainsi développer vos propres skins, en télécharger d’autres, modifier les menus et gros, en faire à peu près ce que vous voulez pour peu que vous touchiez un peu à CSS. Au niveau de l’interface il est bon de préciser également que KrISS est responsive et qu’il prend donc correctement en charge les appareils mobiles.

Pour les reste KrISS Feed est rapide, léger, il permet d’importer ou d’exporter des fichiers au format OPML, il dispose d’un certain nombre de raccourcis clavier, il permet la partage de liens Shaarli et son principe reposant sur la philosophie KISS (Keep It Simple et Smart), il est relativement facile à déployer et à utiliser.

Si vous le souhaitez, vous pouvez voir à quoi ça ressemble, en vous rendant sur cette page qui fournit un exemple en ligne. Sympa non?!!

Installation :

Pour installer et utiliser KrISS Feed, il va d’abord falloir installer les dépendances suivantes à l’aide de cette simple ligne de commande.

sudo apt-get install libapache2-mod-php5 php5-curl

Une fois que c’est fait nous allons procéder au téléchargement des paquets qui vont bien,

wget https://raw.github.com/tontof/kriss_feed/master/index.php -O /tmp/index.php

et créer ensuite le répertoire local d’installation (ici /var/www/kriss).

sudo mkdir /var/www/kriss

On copie ensuite les fichiers dedans;

sudo cp /tmp/index.php /var/www/kriss/

et on finit en indiquant le propriétaire (ici de manière récursive à l’aide de l’option -R).

sudo chown -R www-data:www-data /var/www/kriss/

Configuration :

La partie installation étant terminée il va falloir maintenant configurer l’application et créer un nouvel utilisateur. Ouvrez votre navigateur et rendez-vous dans votre nouvel agrégateur de flux à l’aide de l’URL suivante :

http://localhost/kriss

Entrez dans les champs requis un Nom d’utilisateur et un Mot de passe, avant de cliquer sur Install KrISS feed.

krissfeed-1

Une fois que c’est fait il suffit de cliquer sur continue et de vous loguer avec les identifiants que vous venez de créer. Si tout c’est bien passé vous pouvez désormais saisir ou importer vos flux pour en profiter comme bon vous semble.

krissfeed-2

Si vous voulez en savoir un peu plus sur KrISS Feed, vous trouverez pas mal d’infos sur la page Github du projet.

Conclusion :

Je ne connaissais pas vraiment ce lecteur de flux pour ne pas l’avoir testé jusqu’à aujourd’hui et maintenant que c’est fait, je dois bien avouer que je le trouve plutôt sympa.

Bonne install et amusez-vous bien.

source




5 Responses

  1. La Mère Zaclys 16 septembre 2013 / 14 h 37 min

    Et sinon en local Français et associatif, on vous rappelle qu’il y a Flux, développé par Zaclys. Ça vous évite de devoir gérer votre serveur et c’est pas du commercial tout plein de clauses liberticides : http://flux.zaclys.com

    • noireaude 16 septembre 2013 / 20 h 05 min

      Tiens je vais l’essayer cette semaine (si j’ai le temps) ou ce week-end ;)

  2. matttbe 16 septembre 2013 / 11 h 19 min

    Et pas uniquement en local, au contraire :)

    Il suffit d’un petit serveur avec PHP, pas besoin de paramétrer une base de données (dans le même style que Shaarli), suffit de glisser le fichier index.php dans un dossier et c’est tout :)

    Il y a aussi différents thèmes disponibles: http://www.webupd8.org/2013/09/kriss-feed-is-simple-fast-feed-reader.html

    • noireaude 16 septembre 2013 / 20 h 07 min

      Oui c’est vrai j’ai utilisé le terme Local dans le sens serveur Local pour mettre en avant le fait qu’il n’est pas utile de confier ses flux à un tiers. Mais la tournure est pas top je te l’accorde :)

Comments are closed.