KDE 4.10.1 publié – Une centaine de bugs corrigés

Les développeurs de KDE viennent de publier la première version de maintenance pour la branche 4.10.x de KDE, qui embarque plus d’une centaine de bugs. Si j’ai bien compris le développeurs publieront désormais tous les mois une version de maintenance dans le but de rendre KDE plus stable et plus sûr.

En ce qui concerne cette nouvelles version estampillée 4.10.1, on relèvera entre autres des corrections relatives au gestionnaire de fenêtres KWin, à kmail2, Dolphin, knotes, kcalc, Akonadi, konqueror, gwenview, ksirk, kio et drkonqi.

Si vous voulez prendre connaissance de la liste détaillée des corrections vous pouvez consulter cette page, et consulter l’annonce officielle sur celle-ci.

4.10.1 KDE sera disponible dans les dépôts officiels d’Archlinux et Chakra dans les prochaines heures. Pour Kubuntu 12.10, 12.04 vous pourrez également le retrouver bientôt via le PPA Kubuntu Backports.

Vous pouvez installer ce PPA à l’aide de ces quelques lignes de commande :

sudo add-apt-repository ppa:kubuntu-ppa/backports
sudo apt-get update
sudo apt-get upgrade

Si vous voulez revenir sur la version de base, vous pouvez le faire en entrant ceci dans dans vote terminal :

sudo apt-get install ppa-purge
sudo ppa-purge ppa:kubuntu-ppa/backports

Amusez-vous bien.

Moo !!!

source




22 Responses

  1. Regish 6 mars 2013 / 17 h 56 min

    Plop,

    À mon avis Kde pourrait être un super bureau avec tout ce qu´il faut venant du même « producteur » malheureusement il semble difficile de tout gérer à 100% et finalement à part Dolphin je ne trouve pas d´application réellement utilisable dans cette ensemble (j´exagère un peu). D´ailleurs je me demande qui utilise konqueror ?
    La suite Kontakt semble superbe mais à l´utilisation bof (par exemple pour le moment dans Kmail l´auto-complétion ne fonctionne toujours pas sans bricoler). D´ailleurs beaucoup d´utilisateur aiment l´interface que je ne trouve pas moche et qui en y travaillant peu être magnifique comme le bureau à Lei00. Et de toute manière les goûts et les couleurs ça ne se discute pas… (Ici encore un point positif pour l´idée de proposer les thèmes, fonds d´écrans,…etc. à télécharger directement dans les boites de dialogue de paramétrage).

    J´ai le sentiment que beaucoup installent des logiciels tiers et adaptent quand ça fonctionne les styles Gtk à Qt pour essayer de garder une harmonie. Je dis « quand ça fonctionne » en rapport avec ma dernière expérience (malheureuse) suite à l´installation de la dernière image de Debian Wheezy/Kde ou le paquet qui allait bien avant Gtk-Qt engine ne fonctionne plus (bien sûr j´ai pu ne pas faire ce qu´il fallait mais jusque-là j´y était toujours arrivé)…

    Mais ce qui m´a fait partir d´ailleurs c´est Kde qui s´en ai occupé c´est en souhaitant désinstaller Akregator le gestionnaire de logiciel m´a proposé d´effacer plus d´une centaine de paquets !? Etant joueur j´ai laissé faire, et pouf plus rien…Au démarrage suivant je me retrouvais sur une Debian et des restes de Kde devant une belle console.

    Ca ira mieux la prochaine fois :D…

    • Lei00 6 mars 2013 / 18 h 39 min

      Le problème ne vient pas tant de KDE SC que des distributions qui l’intègrent plus ou moins bien. Malheureusement , Kubuntu avec ses dépendances sorties d’on ne sait ou oO et autre Fedora KDE qui ne fais pour ainsi dire pas grand chose pour une bonne intégration ne permettent pas debénéficier d’une expérience vraiment intéressante pour pleinement profiter de ce DE. Et tous les problèmes que tu cites plus haut ne sont à mon avis , qu’un manque de temps consacré à ce bureau (et sans doute un manque d’intéret à ce dernier au profit de Gnome mais je ne trollerai pas plus :D).

      Jusqu’à présent Seul Archlinux et OpenSuse (que j’utilise depuis peu) m’ont offert une expérience appréciable. Archlinux our sa gestion des dépendances, seul le nécessaire est installé et on n’a pas des aberrations du type de l’expérience que tu as faite avec Akregator. Malheureusement du fait de cette gestion de dépendance, il faut parfois fouiner pour faire fonctionner certains Widget qui ont besoin de bibliothèques particulières mais bon c’est un bien maigre prix à payer compte tenu du fait que Archlinux une version vanilla (comprendre sans patches) du bureau. OpenSuse quant à elle bénéficie sans doute de son long parcourt avec ce bureau, toutes les applications sont bien harmoniser au niveau du thème et la encore les aberration du type gestion des paquets à la Kubuntu ne sont pas présents, certains bugs aussi ne sont pas présents, jusqu’à présent, je crois que c’est ma meilleure expérience KDE SC.

      Bon ensuite, au niveau des applications, je ne doute pas qu’il faille installer pas mal de dépendances (si tu es sur un autre bureau) et que cela peut rebuter certains , mais les applis KDE sont quand même très bien foutues , je te citerai pour appuyer mes propos Amarok (qui est une application qui n’est pas maintenue par les dev Core de KDE) qui connait un grand succès. C’est LE lecteur musical complet qui est conseillé pour les gens cherchant un outil complet. Les autres applications sont également de qualité et tu seras ravi d’apprendre que je te réponds via Konqueror :P.

      Je te propose de retenter l’expérience la prochaine fois mais avec une distribution dédiée vraiment à ce bureau et je ne peux que te conseiller OpenSuse :)

      • alain 6 mars 2013 / 19 h 22 min

        Un avis sur Chakra Linux ou sur Mageia?

        • Lei00 6 mars 2013 / 20 h 03 min

          Dieu sait que j’apprécie Arch mais je dois avouer que je garde un très mauvais souvenir de Chakra (bon il faut dire je l’ai testée juste après sa prise d’indépendance vis-à-vis de Arch), bureau buggué et moi stable que Arch dans mes souvenirs. Il faudrais que je reteste à l’occasion (mais ya tellement de choses que je voudrais tester :P). Mageia par contre , jamais tester, mais ca à l’air intéressant :)

      • Regish 7 mars 2013 / 8 h 28 min

        Hello Lei00,

        en fait c´est bien Debian + KDE que j´ai installé. J´ai utilisé longtemps KDE avec Mandrake puis au passage à la 4 j´avais changé pour y revenir sur d´autre distributions. J´ai toujours aimé le style carré, net que l´ensemble propose. Mais au fil du temps de voir que les petits soucis ne ce corrigent pas ca use. Le truc c´est que pour nous linuxien le matériel est souvent lié à l´expérience et depuis toujours aucune de mes cartes graphiques (intel GMAi945) n´ont acceptés OpenSuse. Dommage parce que comme tu dis c´est un bon DE avec un bon outil d´administration du system d´après ce que j´ai vue en live-cd.
        Comme je l´ai dit dans l´ensemble ce DE propose de très bon logiciels (notamment éducatifs) et d´autre comme tu le dis. Bon je vais réessayer Konqueror ;) dans OpenSuse dès que ca sera possible avec mon pc ;).

        • Lei00 7 mars 2013 / 21 h 59 min

          Hello,

          Je comprends, c’est vrai que le hardware pose encore aujourd’hui quelques problèmes.
          Je pense tester la Manjaro KDE ce week end, si ca te dit je te tiendrai au courant quand à l’intégration de KDE SC, si c’est bien intégré l’avantage qu’elle a c’est que c’est une rolling release donc pas besoin de refaire une install tous les 6 ou 8 mois, et la stabilité semble très bonne si j’en crois Romu, OpenSuse bénéficie aussi d’une version rolling release, ca vaut peut etre le coup que je m ‘y intéresse.
          Les logiciels sont intéressants mais si tu n’es pas sur KDE la liste des dépendance peut être un peu lourde.
          :)

    • alain 6 mars 2013 / 19 h 22 min

      Sous Debian Wheezy aussi et je n’ai pas de problème avec KDE. Une astuce pour avoir moins de paquets et moins de dépendances dans KDE: faire l’installation sans DE, puis faire un aptitude kde-plasma-desktop. Chez moi, les applications gtk ont le même rendu que les KDE (je n’ai pas mon ordinateur ici pour vérifier si gtk-qt-engine est installé mais il me semble que oui; je regarde demain).

      • Regish 7 mars 2013 / 7 h 57 min

        Bonjour Alain,

        oui l´installation minimale est une solution sauf que en installant une Debian + KDE je m´attends déjà à recevoir le minimum…Tu veux dire dans ce cas aucune autre application de la « suite » KDE ne sera installée ?
        As-tu trouvé gtk-qt-engine ? J´avais installé un outil qui me permettait de donner un meilleurs aspect aux fenêtres mais pas elles restaient en Gtk. Sinon que ce passe-t´il quand à partir du gestionnaire de paquets tu demandes de désinstaller Akregator par exemple ?. (Je tiens tout de même à préciser que ce matin j´ai tenté une maj avec le gestionnaire de mise à jours Debian + Gnome il ne voulait pas pour cause de dépendances non résolues. Passage par un terminal et ca c´est très bien passé…Peut-être étais-ce un soucis à ce niveau là dans KDE ?
        D´autre truc m´ont toujours surpris avec KDE pourquoi le bluetooth ne fonctionne jamais ? L´outil de gestion est beau avec plein d´options (comme toujours) le hic c´est qu´il ne sert à rien. Ce qui est décevant c´est qu´au fil des sortie ca ne change pas :(. Un truc qui sur d´autre DE tourne directement voir mieu que le wifi…Peut-être n´ai je pas de chance ? Je voulais aussi souligner que je n´est rien contre KDE aucun bureau n´est parfait mais ici le sujet c´est KDE. Autre chose quand je dis que quelque chose ne fonctionne pas ce n´est pas sans avoir passer plusieurs heures à chercher ;).

        • alain 7 mars 2013 / 9 h 24 min

          Je ne suis pas un pro-KDE puisqu’à il y a trois semaines, j’utilisais gnome comme DE avec une Wheezy (et je ne remets pas en cause que tu as essayé de résoudre tes problèmes mais ce n’est pas toujours facile seul).

          J’ai gtk2-engines-oxygen et gtk3-engines-oxygen (j’utilise le thème oxygen) installés. Rien d’autre.
          gtk-qt-engine est uniquement pour des applications gtk2 si je ne me trompe pas. Si tu veux l’installer, il est présent dans sid donc en jouant avec le pinning, tu peux mais cela demande d’être prudent.

          Il y aura certains les réponses à ton problème de thème dans un forum bientôt car les gens vont petit à petit basculer sur Wheezy.

          Le problème que tu décris avec Akregator que tu as voulu effacer, je l’ai eu avec un programme gnome quand j’étais sous gnome il y a déjà quelques années… C’est dû aux méta-packages Debian. L’idée est donc d’installer Debian sans DE, puis d’ajouter les applications KDE (gnome, xfce, etc.) que tu souhaites. L’avantage de cette méthode est qu’il n’y a pas un meta-package qui va effacer tout le DE alors que tu ne veux effacer qu’un programme. C’est la solution que j’ai trouvé mais il y en a peut-être une meilleure.

          • Regish 7 mars 2013 / 10 h 25 min

            Oui par les temps qui courent ce n´est pas toujours évident de trouver chaussure à sont pied si je puis dire :). La précision sur ma recherche d´une solution était générale.

            C´est noté je retiens cette information pour le jour ou je reviendrai sur ce DE avec Debian ;).
            Pour le pinning ok sur une stable par contre en testing où les develloppeurs prennent leur temps pour paufiner l´ensemble et où ca peu prendre du temps jusqu´à ce que les bugs soient corrigés je me demande si c´est pas plus simple de venir directement sur une sid (qui d´après mon expérience est mise à jour plus rapidement) et y installer les applications que l´on souhaite.
            Comme Distro s´appuyant sur sid il y a Aptosid ou Siduction…Que j´ai bien aimé.

  2. Fabrice Viale 6 mars 2013 / 16 h 11 min

    Je viens de tester KDE… Et je confirme, si vous êtes inculte et médiocre vous pouvez-vous faire une place comme développeur dans cet environnement. Bref, c’est archétype de l’anti-MacOS. Autrement dit, je pense que quant on a aucune sensibilité à l’excellence, surtout graphique, on peut trouver passionnant cet environnement. L’excellence chez KDE, ce n’est pas un graphisme soigné, c’est un effet de transparence accompagné d’un ombrage. C’est pathétique comme chaque interface, chaque fonction, etc, est réalisée de manière inconstante, incohérente, et comme toutes les bonnes idées sont savamment sapées par la médiocrité générale de la philosophie de développement et l’absence de règle commune de développement des interfaces (en tout cas appliquées). C’est d’autant plus frustrant, que l’ensemble pourrait devenir un merveilleux bureau, tant l’ensemble pourrait être fonctionnel et complet. Cerise sur le pompon, s’appuyant sur le développement de Qt, un nombre croissant d’applications s’intègrent à minima (c’est à dire pas) avec KDE.

    Souvent les développements sont incomplets : on fait avec ce que l’on a et avec ce que l’on a pas… KDE réussi le tour de force de tout développer à 90%, et à un niveau élevé! Mais à 90%! Rien ne résiste à l’usage ou au bon sens. Vous utilisez : soit l’interface est mal conçue, soit l’application plante. Il y aura toujours des amateurs, mais triste époque pour les Linuxiens.

    Des bonnes nouvelles quand même : le bureau ne plante presque plus! Ce qui permet de remarquer qu’il est possible de planter quasiment instantanément un nombre conséquent d’applications de base! KDE demeure le Windows95 de l’OpenSource!

    • Lei00 6 mars 2013 / 18 h 41 min

      Appel au Troll trop flagrant, ça passera pas :P

      • noireaude 6 mars 2013 / 18 h 57 min

        Non c’est pas un appel au troll c’est un sentiment personnel. J’ai essayé plusieurs fois KDE et c’est l’impression que ça m’a fait. À l’inverse je sais qu’il y a pas mal de gens qui n’accrochent pas à Gnome ou XFCE car trop austère. Question de goût quoi ;)

      • Fabrice Viale 7 mars 2013 / 6 h 18 min

        C’est pas un troll ! Je viens de tester et assume mes propos, y compris dans ces aspects positifs ! Je souhaite changer de bureau, et je me suis tourné vers celui qui « semble » le meilleur (Maegia en l’occurrence, et je confirme aussi des problèmes de dépendance sous cette distro). Simplement, hormis quelques applications de base fort appréciable, KDE demeure un château de carte. D’autres commentaires explicitent mes propos. Je n’ai volontairement pas donné d’exemples, ne voulant pas tomber dans un débat factuel.
        Quant à mon commentaire sur les développeur KDE je maintiens aussi… Il y a un biais de sélection ! Il peut être vue positivement quand on voit la somme de code (ex caligra – voici un exemple), mais pathétiquement si l’on essaye la suite (je n’ai jamais vu une interface aussi inadaptée, pourtant basée sur un principe correct – ramener les outils dans une barre verticale, et débugger n’y changera rien).
        KDE a de nombreuses pépites, est sans équivalent, mais si année après année, le ménage n’est pas fait… Il ne faut pas s’étonner que d’une position dominante, il soit passé à une position minoritaire. C’est un drame pour le libre, car il pourrait tirer vers le haut les autres bureaux en étant à la fois un concurrent et un modèle. Pour l’instant, le bureau le plus complet n’est pas le plus utilisé… Et ce n’est pas le résultat d’un Troll.

        • noireaude 7 mars 2013 / 7 h 11 min

          Je suis assez d’accord avec toi.
          Quand tu parles du bureau le plus complet et le moins utilisé c’est aussi une réalité indéniable et on en a un exemple concret.
          Quand il y a eu une fuite des utilisateurs d’Ubuntu à cause d’Unity, les gens se sont plutôt tourné vers des solutions comme Gome Shell, Xfce (ce qui peut se comprendre), mais aussi vers des solutions bien moins matures comme Cinnamon (déjà plus étrange).
          Au final KDE (qui avait une bonne opportunité devant lui), n’a attiré que peu de monde.
          Le plus étranges est que même ceux qui n’ont pas trouvé chaussure à leur pied on préféré retourner sur Unity.
          KDE est superbe mais il lui manque le petit « je ne sais quoi » pour convaincre.

          • Lei00 7 mars 2013 / 11 h 55 min

            AMHA, je pense que cela veint de la conception même du DE, les utilisateurs en général, sont pile entre le parfait noob et l’utilisateur avancé.

            Or KDE visent justement ces deux extrême, d’où son impopularité face au grand public. Gnome est Xfce quant à eux se situe pile dans cette catégorie et par conséquent, séduisent plus de monde. Tu me diras que Xfce correspond egalement aux utilisateurs lambda et Gnome peut aussi correspondre aux utilisateurs avancés oui mais ce n’est pas le public qu’ils visent en premier lieu.

            Mais je suis tout à fait d’accord avec toi, KDE a raté une belle occasion de se proposer comme alternative viable mais je pense que ses arguments sont ailleurs à la lecture des blogs de KDE. Leur principal argument est l’évolution (lente mais sûre) du bureau en bureau sémantique, et à ce niveau je dois dire qu’ils surpassent largement les autres DE (cependant, Gnome rattrappe petit à petit son retard à ce sujet).

            C’est un pari vers l’avenir, ils peuvent se planter comme bien anticiper les choses, personnellement je crois en ce web et bureau sémantique et j’espère sincérement que ca deviendra une réalité, mais bon la encore, l’avenir nous le dira :)

            • Fabrice Viale 7 mars 2013 / 15 h 24 min

              Franchement moi aussi avec mes 8000 articles pdf… Mais j’attends depuis si longtemps ! Vous me direz, qui se souvient encore de l’époque ou l’on vantait la recherche « moderne » sous Ubuntu – Gnome avec Tracker ! :-))

              Je comprends ton propos, mais je suis dépité qu’ils n’intègrent pas leurs limites et fassent un effort en conséquence. Un exemple tout bête. Un grand nombre des applications que j’ouvrais pour la première fois, s’ouvraient avec des dimensions complètement inadaptées et illogiques (aucune référence à un écran même petit) : taille générale de la fenêtre, largeur des panneaux incohérente avec le contenu, largeur des zones au sein des panneaux, barre d’outils aux icônes à moitié masquées… qui en l’état rendent inutilisable l’application… OK, on redimensionne tout pour que se soit utilisable ! Mais fichtre pourquoi passer des années de programmation pour ne pas définir un dimensionnement par défaut à la première ouverture !

              Et puis il y a cet aveuglement du toujours plus de fonctions jusqu’au risible. Au lieu de : je permet l’accès à 6 services en ligne, choisissez les autres en option, non monsieur veut montrer qu’il a la plus grosse et propose un menu avec tous les services en ligne activés et emmerdez-vous à décocher la majorité, puisque par définition, chaque utilisateur n’utilise qu’une minorité des services. LibreOffice ne s’ouvre pas avec 8 barres d’outils actives au seul prétexte qu’elles existent…

              Le problème de KDE au delà des bugs qui globalement diminuent, c’est qu’ils doivent faire évoluer leur culture. Sinon à la fin, ils auront entièrement débuggé un système que seul le clan utilisera. Au mieux, d’autres développeurs copieront les fonctions pour les implémenter dans de meilleures interfaces.

              • Lei00 7 mars 2013 / 20 h 03 min

                Oui je suis d’accord, la course aux fonctionnalité ne sert à rien si l’interface n’est pas adaptée. C’est un peu l’inverse de la philosophie KISS : faire plusieurs choses et les faire plus ou moins bien. Ensuite si c’est une question d’interface , certes c’est gênant mais ce n’est pas complétement perdu. L’interface de Gnome 3.0 était loin d’être celle qui est présente actuellement, ce qui a changé? C’est le fait que des contributeurs se soient intéressés à l’outil et se disent : tiens, c’est sympa mais je pense pouvoir faire mieux (plus intuitif, plus beau, etc…).

                Si des gens s’intéressaient un peu plus aux outils KDE, ils pouraitent je pense, proposer des solutions bien meilleures, mais le problème c’est que la majorité des environnements qui connaissent un succès sont écrit en GTK d’ou l’intéret des dév (et on les comprend) de s’intéresser qu’aux applis GTKet très peu à Qt. Espérons que ca change avec le passage de Unity à Qt/QML.

        • Lei00 7 mars 2013 / 11 h 46 min

          Si j’ai considéré ton commentaire comme un troll c’est avant tout parce que tu parles du côté graphique que tu décris comme pathétique, que tu considères la conception comme incohérente (ou du moins ne correspondant pas à tes besoins), pas de soucis et je respecte ton point de vue, mais ensuite parler du côté graphique qui par essence est subjectif, personnellement ça ne m’intéresse pas. Mais bon , il est vrai que tous les avis comptent et c’est vrai que résumé ton avis a un troll était indélicat de ma part et je m’en excuse.

          Ensuite je n’ai peut-être pas pris en compte tes autres arguments à leur juste valeur, et il y a certainement du vrai dans ce que tu dis, mais je pense que les discours trop passionnés transmettent l’émotion plus que l’information, d’où mon incapacité à distinguer la valeur de ton argumentation.

  3. Mere Zaclys 6 mars 2013 / 15 h 12 min

    Alors vous en pensez quoi de cette distrib ? Dans l’équipe on a une Ubuntu, une Fedora et une KDE. Le bovin de KDE voudrait nous amener dans son étable ultra paramétrable, et nous on aurait plutôt tendance à se dire que plus il y a moyen de paramétrer et plus on perd de temps en futilités.

    Un avis sur la question ? Moo ?

    • noireaude 6 mars 2013 / 18 h 34 min

      Moi je n’en pense pas grand chose. Je suis sur GNOME ou XFCE depuis le début. KDE est joli mais trop brouillon.

    • Lei00 6 mars 2013 / 18 h 43 min

      Tout dépend comment c’est conçu. Feu Gnome2 était très paramétrable aussi mais on ne s’y sentait pas perdu pour autant.
      Moi je dis , le mieux c’est d’essayer et de se faire sa propre idée :)

Comments are closed.