Installer le noyau Linux 3.9.3 sur Ubuntu et Linux Mint

preferences-systemPlop les bovins, Greg Kroah-Hartman et Linus Torvalds viennent d’annoncer la troisième mise à jour  pour la branche 3.9.x. du noyau Linux 3.9.3, qui embarque quelques corrections de bugs et surtout, l’introduction de nouvelles portions de code visant à améliorer l’optimisation et le support du kernel.

Le noyau Linux 3.9.3 introduit plusieurs corrections spécialement dédiées au soutien des processeurs ARM Samsung Exynos, OMAP 5 et aux soutient des nouvelles plateformes ARM V6/V7. Nous trouvons également différentes corrections de bugs concernant le soutien des nouveaux processeurs Intel et et des correctifs censés régler divers problèmes affectant cpufreq. D’autres améliorations incluent un meilleur support pour les pilotes libres AMD et nous relèverons l’ajout de quelques lignes de code, écrites en collaboration avec AMD et valve.

On notera enfin, diverses corrections concernant entre-autres des problèmes rencontrés avec les cartes sans fil Atheros « ath9k » (affectant l’activation du mode économie) et de nouvelles mises à jour pour ALSA, fixant certains problèmes audio (via HDMI).

Si ça vous intéresse, vous pouvez consulter le changelog pour cette version 3.9.3 du noyau Linux en vous rendant sur cette page. Si vous avez envie de tester le bel animal, nous allons voir tout de suite comment procéder.

Avertissement!

Avant de vous lancer sachez que cette manipulation n’est pas sans risques. Si vous n’êtes pas un familier des environnements GNU/Linux, que vous ne savez pas récupérer un système endommagé ou devenu instable, passez votre chemin… Dans tous les cas pensez à effectuer une sauvegarde de votre système avant de commencer. La team.

Pour installer le noyau Linux 3.9.3 vous pouvez au choix télécharger les paquets sur cette page, pour une installation manuelle. Ou passer par le script upubuntu.com, en entrant ces quelques lignes de commande dans votre terminal.

NB  : Vous pouvez jeter œil sur le script avant, en le téléchargeant à l’aide de cette ligne de commande :

wget https://dl.dropboxusercontent.com/u/47950494/upubuntu/kernel-3.9.3 -O kernel-3.9.3

Installer le noyau Linux 3.9.3 sur Ubuntu et Linux Mint :

cd /tmp
wget https://dl.dropboxusercontent.com/u/47950494/upubuntu/kernel-3.9.3 -O kernel-3.9.3
chmod +x kernel-3.9.3
sudo sh kernel-3.9.3
sudo reboot

Désinstaller le noyau Linux 3.9.3 :

sudo apt-get purge linux-image-3.9.3*

Amusez-vous bien.

Moo!

source

4 Responses

  1. i M@N 20 mai 2013 / 14 h 04 min

    pourquoi ne pas compiler soi-même au lieu d’exécuter un script qui se contente de télécharger des .deb?

    Voici ma recette pour compiler soi-même le 3.9.3 :

    ##install necessary packages
    iman@debian:~$ sudo apt-get install libncurses5 libncurses5-dev kernel-package fakeroot build-essential
    ##get kernel 3.9.3
    iman@debian:~$ wget https://www.kernel.org/pub/linux/kernel/v3.x/linux-3.9.3.tar.xz

    iman@debian:~$ tar -xvf linux-3.9.3.tar.xz
    iman@debian:~$ cd linux-3.9.3

    iman@debian:~/linux-3.9.3$ cp /boot/config-`uname -r` .config && yes «  » | make oldconfig

    ##optional : configure kernel
    #iman@debian:~/linux-3.9.3$ make menuconfig
    ##if not first compilation
    #iman@debian:~/linux-3.9.3$ make-kpkg clean

    ##set compil at full speed
    iman@debian:~/linux-3.9.3$ export CONCURRENCY_LEVEL=`cat /proc/cpuinfo | grep « cpu cores » | head -1 | cut -d »: » -f2 | cut -c2-`
    ##compil kernel image and kernel headers
    iman@debian:~/linux-3.9.3$ fakeroot make-kpkg –initrd –revision=1+i –append-to-version=-`date +%Y%m%d` kernel-image kernel-headers

    ##iman@debian:~/linux-3.9.3$ cd ..
    ##iman@debian:~$ sudo dpkg -i linux-image-3.9.3-20130519_1+i_amd64.deb linux-headers-3.9.3-20130519_1+i_amd64.deb

    • noireaude 20 mai 2013 / 14 h 40 min

      Bonne question et la raison en est simple. Ce blog est axé grand publique et pas mal de lecteurs prendraient la fuite à la vue de toutes ces lignes de commandes.

      Je pourrais bien entendu leur indiquer les lignes de commande à utiliser comme tu viens de le faire, mais si c’est pour qu’ils les recopient « bêtement », sans chercher à les comprendre (ce qui serait sans doute le cas), ça n’apporterais rien de plus au final.

      En gros je met la page des binaires pour les connaisseurs et le script pour les gens qui veulent tester sans se prendre la tête. Libre à eux ensuite d’aller plus loin si ils le souhaitent, mais je considère que ce n’est déjà plus dans la ligne éditoriale du blog, qui se veut avant tout « non technophile ». Même si certains posteurs se laissent parfois aller à des choses plus techniques (ils faut qu’ils se fassent plaisir aussi).

      Ça me paraît être un bon compromis ;)

    • Jerome Baptiste 23 mai 2013 / 17 h 44 min

      Très belle recette. En fait il faut surtout savoir que mettre à l’étape menuconfig. Car le but est bien entendu se faire un petit noyau aux petits oignons histoire qu’il soit optimisé pour sa machine.
      Il manque plus que fournir la solution panic, histoire de virer vite fait ce noyau au cas où.
      Au final je suis plutôt d’accord avec @noiraude sur l’orientation de son blog qui doit rester ouvert au plus grand nombre.

Comments are closed.