gWakeOnLan – Réveillez votre PC depuis un réseau local ou distant

gWakeOnLan est un petit utilitaire vraiment sympa et très bien fait, qui va vous permettre de démarrer votre machine depuis un réseau local ou internet si votre carte mère supporte le mode Wake-on-LAN (ce qui est assez courant maintenant). Pour ceux qui ne connaissent pas le standard Wake-on-LAN, celui-ci est implanté dans la carte mère de votre machine sous la forme d’un connecteur Wakeup-Link, relié à votre carte réseau. Grâce à l’envoi d’une trame ethernet spécifique FF FF FF FF FF FF (appelée aussi paquet magique), vous allez pouvoir vous servir de votre carte réseau pour démarrer un pc à distance. C’est très utilisé par les administrateurs réseau par exemple, lors de la planification de tâches spécifiques comme des mises à jour groupées sur un parc de machines. Ça leur permet d’être sûr que toutes les machines, même celles qui sont éteintes, seront mises à jour (pour peu que leur alimentations soient sous tension bien sûr). gWakeOnLan va vous permettre de réaliser cette actions très facilement, depuis une interface graphique simple mais à laquelle rien ne manque.

[Edit] Mr A pour ceux qui ne lisent pas les commentaires :

En fait, ce n’est vrai que pour les premières générations de cartes PCI, qui n’étaient pas alimentées depuis leur bus quand l’ordi était en veille (donc pas de « détection » possible du paquet magique). D’où la présence d’un petit câble qui dépasse de la carte réseau. Sur toutes les cartes modernes le WakeUp link n’existe plus, le PCI intégrant maintenant une alimentation minimale même en veille =)

Au passage, le Wake on Lan ne fonctionne que très rarement sur les cartes WiFi, c’est plus fiable sur les cartes Ethernet classiques…

Utilisation :

La première chose à faire est de récupérer l’adresse Mac de votre carte réseau, qui est une suite de 12 chiffres ressemblant à ça (les chiffres sont bidons bien entendu) : 00:00:00:00:00:EA.

Vous pouvez le faire en utilisant la commande ifconfig, ou utiliser l’option « Detect from ARP cache » de gWakeOnLan. C’est la petite flèche à droite de la touche plus.

Une fois que vous connaissez votre adresse MAC il va falloir vous en servir pour configurer et ajouter votre machine à l’application. Cliquez sur le bouton + et remplissez les champs requis comme sur la capture ci-dessous.

Les ports généralement utilisés sont le 7 et le 9, mais il peut arriver dans certains cas que ce soit le 0. Vous pourrez également choisir le nom de la machine afin de l’identifier plus facilement, choisir entre les modes « Local (diffusion) » ou « Internet » et bien entendu si ces réglages ne vous conviennent pas, vous pourrez toujours les éditer plus tard.

Une fois que c’est fait votre machine est ajoutée et il suffira d’un clic pour la réveiller à distance.

gWakeOnLan est vraiment un outil très sympa, qui peut s’avérer très utile si vous aimez bosser à distance sur votre machine depuis votre bureau par exemple. Si vous n’êtes pas sûr d’en avoir le temps vous pouvez toujours la laisser éteinte en partant de chez vous et si vous changez d’avis en cours de journée, rien n’est perdu. Vous pourrez la démarrer en douce :)

Installation :

gWakeOnLan est publié sous licence GPL. Vous pouvez trouvez les sources en vous rendant sur la page de téléchargement du site officiel et si vous voulez l’installer sur Debian, Ubuntu et dérivés, vous pouvez prendre connaissance des procédures d’installation depuis le  site officiel.

Si vous voulez installer gWakeOnLan  sur Archlinux et Manjaro vous pouvez le faire via AUR.

Entrez la commande suivante dans votre terminal pour la version stable;

yaourt -S gwakeonlan

ou celle-ci pour la version de développement :

yaourt -S gwakeonlan-git

Si vous voulez en savoir plus sur ce projet sympa je vous invite à vous rendre sur la page officielle de qWakeOnLan.

Si vous voulez en savoir plus sur le Standard Wake-on-LAN, vous pouvez également consulter la page Wikipedia dédiée au sujet où j’ai moi-même été piocher quelques infos.

Amusez-vous bien.

via lffl.org


4 Responses

  1. A. 22 octobre 2013 / 22 h 17 min

    [quote]celui-ci est implanté dans la carte mère de votre machine sous la forme d’un connecteur Wakeup-Link, relié à votre carte réseau[/quote]

    En fait, ce n’est vrai que pour les premières générations de cartes PCI, qui n’étaient pas alimentées depuis leur bus quand l’ordi était en veille (donc pas de « détection » possible du paquet magique). D’où la présence d’un petit câble qui dépasse de la carte réseau –> http://media.ldlc.com/ld3/300/2004/LD0000459029.jpg
    Sur toutes les cartes modernes le WakeUp link n’existe plus, le PCI intégrant maintenant une alimentation minimale même en veille =)
    Plus d’infos –> http://fr.wikipedia.org/wiki/Wake-on-LAN

    Au passage, le Wake on Lan ne fonctionne que très rarement sur les cartes WiFi, c’est plus fiable sur les cartes Ethernet classiques…

    • noireaude 22 octobre 2013 / 22 h 23 min

      Merci beaucoup pour ce complément d’info détaillé :)

    • noireaude 22 octobre 2013 / 22 h 32 min

      J’ai édité et je l’ai ajouté dans le poste ;)

Comments are closed.