GtkRawGallery – Un lecteur/éditeur d’images pour GNU/Linux et Windows qui a l’air sympa

Image-RawGallery

Gtkrawgallery est un nouvel éditeur/lecteur d’images un peu spécial, écrit en Python, publié sous License GPL v3, disposant d’une double interface proposant 4 types de vues et prenant en charge un nombre très importants de fichiers dont RAW. Celui-ci a été conçu dans le but de fournir une réelle alternative à des logiciels tels que Darktable ou Rawstudio et embarque pas mal d’options plutôt sympathiques qui vont vous permettre de retravailler facilement vos images. Je n’ai pas eu le temps de le tester en profondeur mais si ça vous tente, nous allons faire un tour d’horizon rapide de Gtkrawgallery histoire de voir ce qu’il propose.

Présentation :

Les types de formats pris en charge :

En ce qui concerne les formats courants on relèvera la prise en charge des fichiers : jpeg, tiff, gif, png, bmp, emf, apm, wmf, cur, ico, qif, qtif, icns, pcx, targa, tga, xbm, xpm, ras, ppm, pgm, pbm, pnm, wbmp, ani.

Pour les formats un peu plus exotiques, Gtkrawgallery prend en charge : cr2, nef, crw, raf, kdc, dcr, mrw, sr2, orf, ptx, pef, arw, srf, x3f, erf, dng, bay, bmq, cs1, dc2, fff, k25, mos, rdc, rw2, 3fr, ari, cap, iiq, eip, dcs, drf, mef, nrw, pxn, r3d, raw, rw1, rwz.

Pas mal non ?!

Exemple de fonctions disponibles :

Cette application va vous permettre d’agrémenter vos images de divers filtres, Sepia, Flou, postérisassions, fusain, croquis, négatif etc… Elle dispose également de différentes options vous permettant entre autres de régler l’intensité de la luminosité, du contraste, la réduction du bruit, la balance des blancs, les niveaux gamma, les niveaux de gris, l’incurvation, la balance des couleurs, la netteté etc…

gtkrawgallery

Vous aurez aussi accès à des options ou des réglages plus courant(e)s comme la rotation et l’inversion d’images, l’accès aux données Exif de vos fichiers, des options d’impression, un système de tags, la possibilité de publier vos images sur Facebook, Flickr, Picasa Web Albums, Publisher ou de les uploader sur Dropbox. On signalera enfin que Gtkrawgallery prend en charge la gestion des images Raw grâce à dcrw, des images 16 bits et que tous les traitements peuvent se faire en lot.

Conclusion :

Je peux difficilement donner un avis objectif sur cette application n’ayant pas passé assez de temps dessus et je ne suis de toute façon pas un grand spécialiste en la matière. Cependant j’ai bien aimé l’interface et j’ai trouvé les options offertes par l’éditeur assez complètes. J’ai quand même relevé une certaine lourdeur et un manque de réactivité au niveau du programme, mais je ne pourrais pas dire si c’est dû à ma config ou si à l’application en elle-même, qui essaie peut-être d’en faire « un peu trop » (c’est l’impression que j’ai eu).

Cela dit le mieux pour vous est encore de l’essayer afin de voir si elle vous convient (vous pouvez jeter un œil ICI, si vous soulez voir d’autres captures avant).

Installation :

Gtkrawgallery est disponible sur l’ensemble des distributions GNU/Linux via les sources disponibles sur cette page. Les utilisateurs d’Ubuntu et dérivés peuvent également l’installer via le PPA suivant, à l’aide de ces quelques lignes de commande :

Installer Gtkrawgallery sur Ubuntu et dérivés :

sudo add-apt-repository ppa:dhor/myway
sudo apt-get update
sudo apt-get install gtkrawgallery

Désinstaller gtkrawgallery :

sudo ppa-purge ppa:dhor/myway

ou

sudo add-apt-repository ppa:dhor/myway
sudo apt-get update
sudo apt-get install gtkrawgallery

Gtkrawgallery est également disponible via AUR pour Archlinux et sur MS Windows (exe + version portable).

Amusez-vous bien et bonne découverte.

site officiel




2 Responses

  1. Cenwen 3 septembre 2013 / 20 h 38 min

    Salut,

    Juste un mot sur une grossière faute concernant ce logiciel ; il n’est pas nouveau et existe depuis des années, au même titre que Phraymd, bien avant que Shotwell fasse son entrée…. Bien qu’en PyGtk il est assez difficile à installer.

    Aussi je suis bien content qu’un ppa existe enfin bien que je l’ai déjà et dans sa dernière version sous Manjaro.

    • noireaude 3 septembre 2013 / 20 h 42 min

      Plop, j’ai corrigé. En fait je m’en étais aperçu après avoir un peu fouiné et j’ai pensé à retirer « un nouveau » dans le titre, mais je n’ai plus pensé à le faire dans le billet.

      Merci de nous l’avoir signalé ;)

Comments are closed.