G’MIC 1.5.9.x disponible – De nombreuses améliorations et un 2048 au programme …

Capture du 2014-06-24 20:35:55

G’MIC (GREYC’s Magic for Image Computing) est une collection de filtres pour Gimp (plus de 500) utilisables sous la forme d’un plugin ou en ligne de commande, qui permettent en gros d’appliquer facilement un grand nombre d’effets à vos images (vintage, rétro, cube, ascii etc,). Depuis notre dernier billet G’MIC a continué sa route tranquillement pour changer de branche (1.5.9.x), gagnant au passage un certain nombre de fonctions assez sympathiques et pas mal d’améliorations. En ce qui concerne les fonctions de traitement d’images on notera l’apparition de la technique « Poisson Editing », très utile pour incruster facilement une portion d’image dans une autre. Avec ce procédé la colorimétrie se fait automatiquement, afin que les différences entre les pixels soient gérées de manière optimale et que le résultat visuel paraisse le plus naturel possible.

La technique Seamcarving a également fait son apparition et va vous permettre de réduire ou d’agrandir vos images en conservant leur ratio. Avec cette méthode le redimensionnement est dit « intelligent », dans la mesure où il ne concerne que les zones non-essentielles de vos images (couleurs unies, fond, etc,). On notera également la mise en place d’un système très pratique de Micro-textures, à partir duquel vous allez être en mesure de créer une image de la taille de votre choix, reprenant les caractéristiques d’une autre une image contenant des micro-textures.

Pour ce qui est des autres fonctions nous pourrons citer en vrac l’ajout d’un simulateur de flou de profondeur et d’un filtre « Fractalise » assez amusant, qui va vous permettre de mettre une petite touche de Mandelbrot dans vos images. On notera aussi l’ajout d’un mode « Ascii Art » et d’un outil « Repair », qui va vous permettre de reboucher les amas de pixels de même couleur formant des trous dans vos images. On finira et vous vous doutiez bien que je ne pouvais pas passer à côté de ça, par relever l’ajout du jeux 2048 dans G’MIC.

Capture du 2014-06-24 22:05:24

NB : Les développeurs du projet l’ont ajouté pour le fun, tout en précisant quand même que ce genre de fonctions (n’ayant à priori rien à voir avec l’application qui les hébergent) peuvent parfois aider à révéler des bugs ou des comportements étranges.

Si ça vous tente il vous suffit de le lancer à l’aide de la commande suivante :

gmic -x_2048

Alors bien entendu cette petite bafouille n’est qu’un très piètre résumé des changements intervenus dans les dernières versions de G’MIC, mais ce n’est pas bien grave car vous trouverez tous les détails dans cette dépêche signée Linuxfr.org. En plus c’est en Français.

Installation :

Si vous voulez installer G’MIC directement dans GIMP vous pouvez vous procurer le plugin sur la page suivante et vous trouverez les sources ou les binaires qui sur la page de téléchargement du projet. Si vous tournez sur Ubuntu vous pouvez utiliser le PPA suivant et enfin, sous Archlinux, Manjaro et dérivés, il suffit d’utiliser Pacman :

sudo pacman -S gmic

et le tour est joué.

Si vous voulez en voir plus et que vous ne connaissez pas encore le truc, la meilleur démo consiste à ouvrir votre terminal (une fois G’MIC installé bien sûr) et à entrer la commande suivante :

gmic --demo

Amusez-vous bien.

PS : Je n’ai pas eu le temps de relire, désolé pour les coquilles :D

via sebsauvage.net

 




4 Responses

  1. mikaji 28 juin 2014 / 10 h 02 min

    Quel dommage, zart ne fonctionne pas chez moi, j’aurai bien voulu faire joujou avec.

Comments are closed.