GdMap – Visualisez la structure et les fichiers de vos supports de stockage et disques durs en un coup d’œil

GdMap est une application simple et efficace qui ne propose qu’une chose, mais qui le fait bien. Celle-ci a pour ambition de vous fournir une carte de vos disques durs et de vos divers supports de stockages. Vous pourrez ainsi facilement les explorer de manière graphique, voir de quelle façon sont organisées vos données et même obtenir le nom des fichiers d’un simple survol de la souris. Ceux-ci sont bien entendu indiqués en fonction de l’espace qu’ils occupent et plus les secteurs (ici appelés coussins) sont grands, plus les fichiers sont lourds (volumineux). L’autre avantage de GdMap est son code couleur, qui permet d’identifier au premier coup d’œil les types de fichiers présents et qui peut être adapté en fonction de vos besoins ou de vos préférences.

L’interface est très simple et l’utilisation de GdMap est un jeu d’enfant. Après avoir choisi le support à visualiser et de lui avoir laissé le temps de scanner tout ça, il suffit de choisir le type de coussins que vous voulez utiliser pour la visualisation. Sur la capture suivante vous pouvez voir les coussins classiques, qui est la vue que je préfère le moins.

Sur celle-ci vous pouvez voir les coussins rectangulaires que je préfère, car je la trouve plus claire.

Ici vous pouvez voir la fenêtre des préférences qui va vous permettre de modifier ou de créer votre propre code couleur. Vous pourrez également gérer la taille des coussins et leur pourcentage de décroissance depuis le menu des préférences.

Comme vous pouvez le constater c’est simple et sans fioritures. Si j’avais juste un tout petit reproche à lui faire c’est de ne pas proposer de vue en camembert, qui reste envers et contre tout ce qu’il y a de plus clair. Mais ce n’est pas si grave car ce soft est bien fait et peut s’avérer très utile. Pour les fanatiques du camembert il y a toujours Baobab au pire.

Si ça vous tente et que vous voulez en profiter sur Ubuntu et dérivés, il vous suffit d’entrer la commande suivante dans votre terminal :

sudo apt-get install gdmap

Celle-ci pour Archlinux ou Manjaro :

sudo pacman -S gdmap

Et pour les autres distributions GNU/Linux il suffit de passer par vos dépôts officiels, ou vous procurer les sources depuis la page Sourceforge du projet.

Amusez-vous bien.

source




10 Responses

    • noireaude 26 novembre 2013 / 19 h 43 min

      Comme plein d’autres je suppose…

  1. Salamandar 26 novembre 2013 / 18 h 17 min

    Simple question : Quel est l’avantage par rapport à Gnome Disk Analizer ? :)
    Mais bon, je vais quand même tester la bête :)

    • noireaude 26 novembre 2013 / 18 h 34 min

      Je serais tenté de te dire que je n’en sais rien et c’est le cas en fait. Les gens me posent souvent cette question dans le coms mais je ne fais pas de comparatifs. Comme je ne connais et n’utilise pas les softs non plus je ne peux pas répondre en général.

      Faites le test et venez nous le dire :)

  2. ben 26 novembre 2013 / 10 h 35 min

    Je trouve baobab plus lisible.

      • noireaude 26 novembre 2013 / 18 h 37 min

        Dans le premier si chaque face d’un carré représente un fichier il y en aura toujours une qu’on de verra pas. Si chaque carré représente un fichier alors c’est du gaspillage. Je ne pense pas que le rubix cube soit une bonne idée dans ce cas précis ;)

        • Salamandar 26 novembre 2013 / 18 h 39 min

          Ha non je ne pensais qu’à une seule face, c’est la seule représentation que j’ai trouvé sur le net :p

        • Salamandar 26 novembre 2013 / 18 h 48 min

          Je me suis fendu d’un coup de Gimp :)
          Avec coloration des types de fichiers (qui n’est pas dans Baobab) bien sûr :)
          Et avec un (plus) joli effet de volume que ça :D

          • noireaude 26 novembre 2013 / 18 h 54 min

            J’en démords pas. Pas pratique dans ce contexte :)

Comments are closed.