ExtUndelete – Un outil de récupération pour les systèmes de fichiers EXT3 et 4

Tout le monde le sait, en informatique nous ne sommes jamais à l’abri d’un problème et nous risquons à chaque instant le risque de perdre des données importantes. C’est pour cela que nous effectuons souvent des sauvegardes, du moins en théorie. Bien souvent dans la pratique, nous ne nous en inquiétons que quand il est trop tard. Si c’est le cas et que tout semble perdu, ExtUndelete est un petit outil que vous devriez garder sous le pis, pour peu que vos données se trouvent un système de fichiers Ext3 ou 4. Sinon cela ne fonctionnera pas et vous devrez vous tournez vers d’autres outils comme Autopsy par exemple. ExtUndelete est un outil qui va pouvoir vous aider à tenter une récupération de vos données (et de leur arborescence) via le terminal, avec l’avantage de n’avoir pas trop de commandes à entrer. Vous allez voir, c’est très simple.

Pour commencer il va falloir l’installer ce qui peut se faire très facilement sur Debian Ubuntu et dérivés, à l’aide de la commande suivante :

sudo apt-get install extundelete

Il est disponible également sur Arch ou Manjaro dans les repos community et je suppose qu’il est présent dans la plupart des dépôts des autres distributions GNU/Linux. Je vous laisse fouiner comme des grands.

Une fois que vous l’avez installé il va falloir identifier la partition où se trouvent les données perdues, à l’aide de la commande Fdisk.

Entrez ceci dans votre terminal :

sudo fdisk -l

Comme vous pouvez le voir sur l’image d’illustration, vous devriez avoir un retour vous indiquant les partitions sous cette forme :

  • /dev/sda1 …
  • /dev/sda2 …
  • /dev/sda3 …
  • /ect …

NB : S’il s’agit d’un support USB sda sera sans doute remplacé par sdb.

Une fois que vous avez identifié la partition ou le support à restaurer, rien de plus facile. Il suffit d’entrer la commande de base suivie du nom de la partition et de son numéro.

Exemple :

extundelete --restore-all /dev/sda1

Si vous le souhaitez vous pouvez aussi effectuer la sauvegarde vers un emplacement spécifique, comme dans l’exemple qui suit où sda1 sera restauré dans le dossier Documents de votre /home.

sudo extundelete /dev/sda1 --restore-directory /home/$USER/Documents

Vous pourrez également ne restaurer qu’un dossier spécifique en place et lieu d’une partition complète, grâce à l’option --restore-directory.

Exemple :

sudo extundelete /dev/sda1 --restore-directory /home/$USER/Documents/dossier-Meuhmeuh

Il y a bien entendu d’autres options qui vont vous permettre d’affiner votre récup, mais je pense qu’il n’est pas nécessaire de vous les présenter. Cela ne sera pas plus compliqué que ce que nous avons vu plus haut et je suis certain que vous vous en tirerez comme des pros.

Si vous le souhaitez vous pouvez néanmoins faire un tour sur le site officiel du projet, pour en savoir un peu plus sur ce petit outil bien sympathique mais qui je l’espère, n’aura pas à sortir de votre trousse.

Amusez-vous bien.

source




8 Responses

  1. fsimerey 12 février 2014 / 15 h 48 min

    Il y a une petite coquille dans ton article. Tu parles deux fois de l’option –restore-directory. En regardant les options possibles, il ne semble pas y en avoir pour définir le chemin où seront récupérés les fichiers, mais uniquement l’option pour récupérer un dossier entier…

    • noireaude 12 février 2014 / 16 h 54 min

      Exact, il s’agit bien de dossiers et non de fichiers. Merci de me l’avoir signalé, c’est corrigé ;)

  2. fred 11 février 2014 / 20 h 22 min

    il y a 6 mois, comme un con, j’ai formaté mon DD externe au lieu de ma clefs USB.

    J’ai pu réccupérer, au bout d’une nuit, quelques fichiers.
    J’espère qu’il n’y aura pas de prochaine fois, au cas ou, j’essayerai extundelete.

    • noireaude 11 février 2014 / 21 h 28 min

      Je ne sais pas ce que ça donne en cas de formatage. Je pense (mais j’en suis pas sûr) qu’il est peut-être plus indiqué pour une suppression accidentelle (quand le fichier est encore présent). Bon techniquement après formatage ils sont encore là aussi mais à voir quoi..

  3. brinbrin34 11 février 2014 / 14 h 11 min

    Du bon fourrage que voila. Ce petit outil parait bien sympathique. A essayer rapidement pour remplacer testdisk bien moins pratique apparemment. Dommage qu’il ne s’adresse qu’aux filesystem EXT3 et 4.

    • noireaude 11 février 2014 / 21 h 25 min

      Oui c’est dommage qu’il se limite à ces deux formats mais ça peut évoluer ;)

Comments are closed.