Droxi – Accédez à Dropbox depuis votre terminal sous Arch Linux, Manjaro et dérivés

Capture du 2014-06-08 20:31:01

Si vous faites partie de ceux qui tiennent à faire un maximum de choses en passant par le terminal et que vous êtes en prime un utilisateur de Dropbox, Droxi est une application qui va sans doute vous plaire. Celle-ci a été conçue dans le but de vous permettre d’accéder à votre espace Dropbox depuis le terminal et d’en gérer certains aspects à l’aide des commandes courantes sous Linux. Vous pourrez ainsi naviguer dans vos répertoires, en afficher le contenu à l’aide des commandes « ls » et « cd », mais également copier des fichiers, les supprimer, créer ou supprimer des répertoires, à l’aide des commande « cp, rm, mkdir » etc… Je n’ai pas tout testé, mais la majeure partie des commandes que j’ai entré ont fonctionné. En plus d’être très facile à utiliser Droxi est une application vraiment pratique, pouvant s’avérer très utile dans le cadre d’une utilisation avec SSH.

Concrètement vous n’aurez pas grand-chose à faire pour vous y mettre. Il suffit de passer par AUR pour installer la bête, d’ouvrir un terminal et d’entrer la commande suivante :

droxi

Une fois que c’est fait, le terminal va vous renvoyer un lien menant à un code d’autorisation. Ouvrez ce lien dans votre navigateur web et après avoir récupéré le code en question, collez le simplement dans le terminal.

Capture du 2014-06-08 20:26:50

Si tout s’est bien passé vous voilà authentifiés et prêts à en découdre.

Capture du 2014-06-08 20:28:57

Simple, efficace et pratique.

Si ça vous tente et que vous avez envie d’en savoir plus sur Droxi, vous pouvez vous brancher sur la page Github du projet, où vous trouverez aussi les sources à compiler si vous ne tournez pas sous Arch. Je n’ai pas fouiné pour voir si des paquets ou des dépôts étaient disponibles sur les autres distributions GNU/Linux.

Amusez-vous bien et profitez un max de ce petit week-end chaud et prolongé :)

via


9 Responses

  1. Noireaude 10 juin 2014 / 22 h 07 min

    @Tom :

    Quand je parle « d’une vraie alternative » sur ce blog, ça implique en général que ça doit être utilisable par le grand publique. Ce que tu proposes est très bien, mais ça n’a rien de réaliste pour un utilisateur de base.

  2. Tom 9 juin 2014 / 13 h 50 min

    Au risque de passer pour un rabat-joie, est-ce que ce ne serait pas plus simple de monter le dossier Dropbox en local (par exemple sur /mnt/Dropbox) et d’y accéder en ligne de commande « classique » ? Oui ça nécessite le client proprio, mais je trouve ça moins «acrobatique» qu’un client CLI avec un sous-ensemble de commandes disponibles…

    My 2 ct

    • Noireaude 9 juin 2014 / 19 h 09 min

      @Tom :

      À vrai dire la question ne se pose pas trop dans le sens où le but de ce billet (comme beaucoup d’autres ici), est de présenter un outil spécifique afin de le faire connaître. Rien de plus.

      Certains préféreront d’autres solutions ou d’autres méthodes, qui sont sans doute très bien aussi, voir mieux ;)

  3. Calinou 9 juin 2014 / 12 h 06 min

    Je croyais que Dropbox avait une haine des clients de remplacement…

    À quand un client de remplacement en GUI, qui ne nécessite pas le démon propriétaire de Dropbox ?

    • noireaude 9 juin 2014 / 18 h 55 min

      @Calinou : À quand un client de remplacement en GUI, qui ne nécessite pas le démon propriétaire de Dropbox ?

      Le mieux reste encore d’utiliser une alternative totalement libre dans ce cas non ?

      • Calinou 10 juin 2014 / 9 h 50 min

        Cela nécessite un auto-hébergement que je ne peux mettre en place chez moi (connexion trop lente, bruit du PC allumé 24/24, facture d’électricité en hausse).

        Ou de payer un hébergement chez un tiers, ce qui n’est pas l’idéal pour la vie privée et trop cher.

        Le cloud d’OpenMailBox ne permet pas vraiment de créer des liens directs qui peuvent se partager (des vrais, alors que Dropbox peut tout à fait en faire), ce qui m’est indispensable.

        • Noireaude 10 juin 2014 / 17 h 58 min

          Moralité, à quand une vraie alternative de Cloud « Libre » ?!!!

          • Tom 10 juin 2014 / 22 h 00 min

            Owncloud ? Bon, ça demande des compétences mais on n’a rien sans rien… Sur un serveur dédié « pro » (genre un Kimsufi KS-1, quand on arrive à l’avoir) pour profiter d’une infrastructure sécurisée pas « trop » chère.

            Ou à la rigueur si on veut vraiment rester en local, un NAS genre Synology, qui permet déjà pas mal de choses (mais n’est pas vraiment libre).

Comments are closed.