Double Commander – Un navigateur de fichier en double vue pas mal du tout

db-commander

Double Commander est un petit navigateur de fichiers open source et multi-plateforme que je ne connaissais pas encore, qui outre la particularité d’afficher (comme son nom l’indique) une vue scindée, est disponible à la fois en version Qt et GTK ce qui devrait convenir à tout le monde. Il est un peu comparable à Sunflower, un autre file manager que je vous avais présenté il y’a quelques temps. Au niveau des fonctionnalités vous n’y trouverez rien de révolutionnaire mais tout ce qu’il vous faut pour bosser correctement, rien ne manque.

Vous disposerez entre autres d’un mode de navigation par onglets, de différents types d’affichages, d’informations sur les droits des fichiers et dossiers, d’un éditeur de texte interne, d’une visionneuse de fichiers interne (F3), du support des archives ZIP, GZ TAR, TGZ, LZMA, BZ2, RPM, CPIO, DEB, RAR, de la possibilité de renommer des fichiers en lot, de lancer un terminal dans le répertoire cible, d’options de drag and drop et bien d’autres choses encore.

Je vous ai fait quelques captures d’écran pour vous montrer un peu à quoi ça ressemble et comme vous pouvez le voir, j’ai bien entendu opté pour la version GTK. Pour être franc l’interface fait un peu vieillotte et ça peut surprendre un peu au premier lancement. Cela dit, après l’avoir utilisé quelques minutes et avoir vu de quoi il était capable c’est un détail auquel vous ne ferez plus du tout attention.

Ici vous avez la vue de base avec un exemple des infos accessibles via un clic droit.

doublecommander-1

Sur cette capture vous pouvez voir la différence entre deux modes de vues possibles. À gauche sous forme de vignettes et à droite le mode par défaut.

doublecommander-2

Comme je vous le disais au début de l’article, vous pouvez utiliser différents outils intégrés pour manipuler ou visionner vos fichiers. Sur la capture ci-dessous nous voyons que le clic droit vous permet également de sélectionner l’application externe à utiliser si celles par défaut ne suffisent pas. Un double clic sur un type de fichier spécifique l’ouvrira en revanche avec l’application lui étant attribuée par défaut.

doublecommander-3

Et enfin vous pouvez voir sur cette capture le terminal intégré, que vous pouvez invoquer à tout moment dans le répertoire où vous vous trouvez.

doublecommander-4

J’aurais pu vous faire bien plus de captures que ça tant les fonctions offertes par Double Commander sont nombreuses, mais le mieux pour vous est encore de l’essayer. Si vous avez besoin d’un navigateur de fichiers léger, complet et efficace, franchement je vous conseille vivement de l’essayer. Je pense que vous ne serez pas déçus.

Si ça vous tente Double Commander est disponible sous GNU/Linux, Windows, Mac OS X et BSD depuis cette page. Vous y trouverez les binaires, les sources et cerise sur le gâteau, une version portable.

Les utilisateurs d’Ubuntu et dérivés peuvent également utiliser le PPA suivant, à l’aide de ces quelques lignes de commande.

Installer Double Commander sur Ubuntu et dérivés :

Installation du PPA :

sudo add-apt-repository ppa:alexx2000/doublecmd
sudo apt-get update

Installation de la version GTK :

sudo apt-get install doublecmd-gtk

Installation de la version Qt :

sudo apt-get install doublecmd-qt

Désinstaller Double Commander :

sudo ppa-purge ppa:alexx2000/doublecmd

ou

sudo add-apt-repository -r ppa:alexx2000/doublecmd
sudo apt-get update

Version GTK :

sudo apt-get remove doublecmd-gtk

Version Qt :

sudo apt-get remove doublecmd-qt

Éclatez-vous bien :)

source




5 Responses

  1. r c 11 septembre 2013 / 11 h 53 min

    Globalement un midnight commander plus graphique.
    Sa page de présentation sourceforge fait référence à Total Commander de S. Ghisler sous windows en ajoutant « avec quelques idées en plus »; je voudrais savoir où et quelles sont ces idées en plus…
    Tiens, je vais faire un essai de TCommander avec Wine…

    • r c 11 septembre 2013 / 12 h 33 min

      Ça marche!
      Au premier abord… Configuration ok! très grande rapidité (étonnant, non?)… reste à intégrer les plug fondamentaux, imagine, iso….
      Avec Notepad++ comme éditeur, la paire est reconstituée!
      Juste trouver le réglage de l’interfaçage avec le réseau (question de config certainement, si qq’un a une idée) et hop! il sera vraiment complet.
      Pourvou qué ça doure comme disait Laetizia, la maman de Napoléon.
      Merci pour cet article qui m’a donné cette idée….

      • r c 11 septembre 2013 / 12 h 36 min

        Ah oui! version 8.50 béta 3

  2. aie 11 septembre 2013 / 11 h 52 min

    Je viens d’en essayer d’autres (gnome-commander, sunflower, xfe, krusader), et celui-ci est le seul à avoir une vue que je recherchais: l’apperçu des images dans le panneau de droite qui suite le curseur du panneau de gauche. J’aime beaucoup.

  3. aie 11 septembre 2013 / 11 h 28 min

    Merci, c’est pas mal :)
    moins intégré qu’Emacs, mais moins compliqué !

Comments are closed.