DeadBeef – Un lecteur audio léger, portable et très joli pour GNU/Linux et Android

DeadBeef-1

Les lecteurs audio sont légion sous GNU/Linux et en théorie tout le monde ou presque a déjà dû trouver chaussure à son pied dans ce domaine. Si vous tournez sur des machines disposant de peu de ressources, il peut être nécessaire de trouver une alternative aux lecteurs traditionnels, offrant si possible une interface agréable tout en consommant moins de ressources. Si vous n’avez pas encore essayé DeadBeef (drôle de nom) vous devriez le faire, car il a l’air vraiment sympa tant au niveau de sa légèreté que de son interface très soignée. Celui-ci est publié sous licence libre, basé sur GStreamer et possède une interface GTK+.

DeadBeef-2

Outre son interface très agréable il n’est pas dénué de fonctions et propose entre autre un égaliseur multi-bandes, diverses options de personnalisation, le support des raccourcis clavier, des listes de lecture m3u, FFMpeg 2 – x et surtout, tout un panel de plugins que vous pourrez ajouter en un clic, afin d’étendre les fonctions et le champ d’action de ce lecteur. Dernière précision mais non des moindres, DeadBeef a aussi l’avantage d’être disponible sous Android et en version portable, ce qui va vous permettre de l’utiliser depuis n’importe qu’elle clé USB.

DeadBeef-3
Je l’ai essayé vite fait avant de partir au taff ce soir et franchement j’ai adoré. Il est un peu tôt pour dire que je vais en faire mon lecteur principal, mais une chose est sûre, je vais déjà le mettre en application par défaut afin de voir ce que ça donne sur la durée. Si tout va bien je pense à terme l’adopter comme lecteur audio par défaut.

Si vous voulez installer et tester DeadBeef sur votre distribution GNU/Linux de référence, vous trouverez tout ce qu’il vous faut sur la page de téléchargement du site officiel. Si vous voulez l’installer sous Android il vous suffit de passer par la page dédiée du Playstore.

Amusez-vous bien.

source




5 Responses

  1. Malandrin 4 décembre 2013 / 0 h 37 min

    Testé et adopté comme souvent avec les soft présentés sur la vache libre.
    Ca fait ce qu’on lui demande avec une interface minimal : parfait.
    Je cherchai un équivalent à foobar2000 je pense l’avoir trouvé.

  2. de passage 30 novembre 2013 / 13 h 32 min

    Salut,

    Dommage de présenter une version obsolète, la version 6 est dispo, avec entre autre la possibilité de ressampler 16 en 24 bits.(cf 2eme screen de l’article)

    Un de ses atouts a aussi été passé sous silence, à savoir qu’il est capable d’assurer le découpage des pistes grâce au fichier .cue si le rip du CD est fait en une seule piste. Du coup, pas besoin de Flacon http://la-vache-libre.org/flacon-extraire-facilement-les-pistes-de-vos-fichiers-cue-flac/ :)

    • noireaude 30 novembre 2013 / 21 h 49 min

      Merci pour ses précisions. C’est vrai que ce n’est pas la dernière version et c’est vrai que je n’ai pas parlé de toutes les options dont celle qui permet de découper des pistes. J’avoue que j’étais un peu à la ramasse cette semaine et que je n’ai pas vraiment eu le temps de vraiment tester ce que j’ai présenté en dehors de l’installation. Ça devrait aller mieux en Janvier, je vais avoir plus de temps devant moi les week-ends. ;)

  3. Frederic Bezies 27 novembre 2013 / 18 h 07 min

    Pour deadbeef ? C’est un clin d’oeil à l’informatique et ses crashs ;)

    « 0xDEADBEEF (« dead beef ») is frequently used to indicate a
    software crash or deadlock in embedded systems. DEADBEEF was originally
    used to mark newly allocated areas of memory that had not yet been
    initialized — when scanning a memory dump, it is easy to see the
    DEADBEEF. It is used by IBM RS/6000 systems, Mac OS on 32-bit PowerPC processors and the Commodore Amiga as a magic debug value. On Sun Microsystems’ Solaris, it marks freed kernel memory. On OpenVMS
    running on Alpha processors, DEAD_BEEF can be seen by pressing CTRL-T.
    The DEC Alpha SRM console has a background process that traps memory
    errors, identified by PS as « BeefEater waiting on 0xdeadbeef ».[16] »

    http://en.wikipedia.org/wiki/Hexspeak

    J’utilise ce logiciel régulièrement, et c’est un petit bijou :)

    • noireaude 27 novembre 2013 / 18 h 08 min

      Ha ha sympa :). je n’y aurais pas pensé, merci pour la précision :)

Comments are closed.