CNRS | Des acides aminés dans une comète artificielle.

Plop les bovins,

Voila un communiqué de presse du CNRS qui est intéressent dans la mesure ou il semble confirmer que les briques de vies primitives feraient leur apparition dans les comètes.

Il fait suite à une expérience réalisée dans le cadre de la mission spatiale Européenne « Rosetta », qui a pour objectif de faire atterrir une sonde spatiale sur une comète répondant au doux nom de Tchourioumov-Guerassimenko (ouf), afin d’analyser et d’étudier la composition de son noyau (mission prévue aux alentours de 2015).

Pour anticiper les résultats de « Rosetta » une équipe franco-allemande, a décidé de fabriquer une comète artificielle dans des conditions particulières et a analysé le bel animal avec une technique unique au monde. Les résultats obtenus semblent confirmer la thèse des briques de vies primitives (acides aminés) présentes dans les comètes.

Si le sujet vous intéresse et que vous avez envie de connaître les détails de cette expérience, je vous invite à consulter le communiqué de presse du CNRS dans son intégralité.

Source Twitter @moswaa

Moo !!!