HandyLinux 1.8 (Manon) disponible au téléchargement

HandyLinux est une distribution GNU/Linux basée sur Debian, utilisant Xfce comme environnement de bureau par défaut. L’ambition de cette distribution est de fournir un environnement facilitant l’accès à l’informatique aux grands débutants et de proposer un certain nombre d’outils (une loupe, un clavier virtuel, un synthétiseur vocal etc), dans le but de fournir un bon niveau d’accessibilité aux personnes en situation de handicap. Ce qui est très intéressant avec HandyLinux, c’est que si vous jugez que votre courbe d’apprentissage a atteint un niveau suffisant, vous pouvez désinstaller les applications et les options de facilité pour disposer d’une Debian classique. HandyLinux a été publiée en version 1.8 (Manon) il y a quelques jours, embarquant un certain nombre d’améliorations et quelques nouveautés. Lire la suite

Installer Budgie Desktop sur Ubuntu, Arch Linux et Manjaro

Budgie est un nouvel environnement de bureau issu du projet Evolve OS, conçu dans le but d’offrir aux utilisateurs une solution légère, moderne et élégante. Bien que reposant en grande partie sur la pile GNOME, celui-ci a l’avantage de ne pas avoir été forké sur un autre projet et d’être construit en quelque sorte à partir d’une feuille blanche. Si Budgie fait partie intégrante du projet Evolve OS et qu’il embarque quelques technologies sous-jacentes, l’esprit Open source n’est pas laissé de côté et tout est fait pour qu’il puisse être porté sur d’autres distributions GNU/Linux. J’ai eu envie de le tester un peu et même s’il n’y a pas grand-chose  à voir pour le moment, je vous ai fait quelques captures. Lire la suite

HandyLinux 1.7 disponible – Du changement en perspective …

HandyLinux est une distribution GNU/Linux très intéressante, qui s’appuie sur Debian et utilise Xfce comme environnement de bureau par défaut. L’ambition de cette distribution est de fournir un environnement facilitant l’accès à l’informatique aux grands débutants et d’embarquer un certain nombre d’outils (une loupe, un clavier virtuel, un synthétiseur vocal etc) afin de permettre un bon niveau d’accessibilité aux personnes en situation de handicap. Ce qui est très intéressant avec HandyLinux, c’est que si vous jugez que votre courbe d’apprentissage a atteint un niveau suffisant, vous pouvez désinstaller les applications et les options de facilité afin d’avoir une Debian classique entre les pattes. Ça change un peu des distributions basées sur Ubuntu.

Arpinux vient de nous annoncer l’arrivée d’une nouvelle version (1.7) d’HandyLinux, qui vous vous en doutez embarque quelques améliorations. L’annonce contient également quelques infos intéressantes pour le futur de cette distribution. Lire la suite

Ozon OS (Hydrogen) Alpha testing – Une distribution un peu spéciale basée sur GNOME et Fedora

atom-os_1

Le monde des distributions GNU/Linux est une immense jungle, où se côtoient le pire et le meilleur. Statistiquement d’ailleurs, il est plus facile de tomber sur le pire que sur le meilleur et ce n’est pas le Fred qui va me contredire ;). Vous avez d’un côté les distributions mères (Debian, Arch Linux, Red Hat etc) proposant une base solide, mais qui ne sont pas toujours faciles à prendre en main ou à maintenir. Vous avez ensuite les dérivés de premier plan (Manjaro, Ubuntu, Fedora etc), qui s’appuient sur les distributions mères et qui fournissent également une base solide, mais qui sont généralement plus faciles à utiliser par le grand public. Celles-ci peuvent se décliner en plusieurs versions qui généralement, sont de qualité équivalente. Vous avez enfin les sous-distributions, découlant des dérivés et qui en dehors de quelques exceptions telles que Linux Mint par exemple, sont souvent de belles usines à gaz.

Ceci dit tout n’est pas bon à jeter dans le monde des dérivés de second plan et nous pouvons trouver de temps à autre des projets intéressants (du moins sur le papier), comme Ozon OS. Il s’agit d’une distribution s’appuyant sur Fedora 20 et bâtie sur un environnement GNOME Shell, personnalisé à l’aide d’extensions conçues par les teams Numix et Niturx S.A associées pour l’occasion. Lire la suite

Blivet-GUI – Un nouveau gestionnaire de partitions signé Red Hat

blivet-gui-1

Si vous avez déjà installé une distribution GNU/Linux sans être pour autant un spécialiste de la ligne de commande, il y a de fortes chances pour que vous ayez utilisé un gestionnaire de partitions afin de préparer votre disque dur. Gparted est sans doute le plus célèbre d’entre-eux, car il dispose d’une interface très simple à prendre en main et surtout, qu’il a le gros avantage d’être présent par défaut dans la plupart des distributions. Ça ne sera peut-être bientôt plus le cas dans Fedora, où il pourrait bien être remplacé par Bilvet-GUI. Il s’agit d’un projet initié par la team Red Hat, dont l’idée est de fournir une solution aussi puissante que Parted/Gparted, mais mieux intégrée grâce à l’utilisation de la libraire Bilvet. Celle-ci est d’ailleurs déjà présente et utilisée dans l’installeur Anaconda. Lire la suite

En bref – Tails 1.1.1 disponible

tails

Tails (The Amnesic Incognito Live System) est un live CD/USB basé sur Debian conçu dans le but d’assurer un « relatif » anonymat aux utilisateurs lors de leur séances de surf, grâce à un panel d’outils dédiés et préconfigurés à cet effet (GnuPG, LUKS, TrueCrypt, TOR etc.). Une nouvelle version de Tails (1.1.1) a été publiée récemment et comme d’habitude il est fortement recommandé aux utilisateurs d’effectuer rapidement la mise à jour. Lire la suite

En bref – Arrivée de GNOME 3.12 dans les dépôts stables de Manjaro 0.8.9

Pour ceux qui comme moi tourneraient sur les dépôts stables de Manjaro, une mise à jour importante vient de sortir. Celle-ci n’est pas anodine, car outre l’arrivée de Firefox 29 et de bien d’autres choses, elle introduit l’environnement de bureau GNOME en version 3.12. Pour ceux qui se poseraient la question, cette mise à jour a mis du temps à arriver car les développeurs de Manjaro ont rencontré des problèmes avec plusieurs paquets, dont certains ont été rétrogradés pour le moment. Lire la suite

q4os – Une Debian / KDE (Trinity) à la sauce Windows XP, pour une transition en douceur

q4os

Même s’il n’est pas vraiment enterré et qu’il est encore présent dans bien des secteurs, Windows XP se meurt et sa disparition est inéluctable. Ce n’est qu’une question de temps. Alors pessimisme (ou réalisme) oblige, je ne fais pas partie de ces gens qui pensent un peu naïvement sans doute, qu’une vague d’utilisateurs égarés va déferler sous GNU/Linux. Les habitudes sont tenaces et globalement, je pense que les gens préfèrent rester sur un truc qui ne leur plaît pas vraiment, mais qu’ils ont « l’avantage » de connaître. Ils attendront plein d’espoir des jours meilleurs (entendez par là une nouvelle version) et c’est tout. Cela dit ce n’est pas pour autant (bien heureusement) que personne ne va vouloir franchir le cap et dans ce cas, il peut être intéressant d’avoir un outil adapté, pouvant rendre la transition plus douce. Ubuntu est une excellente distribution par exemple (même si je lui préfère Manjaro), mais Unity peut être troublant pour un nouveau venu et donc un frein dans son apprentissage. Il y a bien entendu moyen de palier à ce problème en installant d’autres environnements de bureau, comme Xfce par exemple, ou encore mieux, de choisir une distribution comme q4os qui vous allez le voir, a plusieurs avantages. Lire la suite