Anonymous dénonce la loi 78 votée en urgence au Québec.

Plop les bovins.

Nous n’en avons pas entendu parler beaucoup en France, mais le gouvernement Québécois fait face à des manifestations étudiantes visant à dénoncer l’augmentation démesurée des frais des droits de scolarité.

Ils ont fait voter en urgence la loi 78 qui vise à interdire les manifestations aux abords des universités, le port du masque et surtout qui vise à rendre pénalement responsable les organisateurs de ces manifestations.

Bien que des débordements aient eu lieu du fait que des casseurs se soient infiltrés dans ces manifestations on peut se demander quand même si cela justifie d’interdire par une loi, le droit fondamental des citoyens à manifester pacifiquement pour faire valoir leur droits et se faire entendre.

Le collectif Anonymous a adressé une mise en garde au gouvernement Québécois dans un communiqué de presse. Mise en garde qui dans les faits a été suivie de plusieurs actions visant des sites gouvernementaux.

Les sites du Parti libéral du Québec, du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport et de l’Assemblée nationale ont été mis hors-ligne.

Communiqué de presse :

Citoyens du monde libre, Les gouvernements du monde continuent à nous réprimer. 

Anonymous s’adresse plus particulièrement au gouvernement du Québec. Nous vous observons depuis quelques temps. Nous apprenons que vous tentez d’étouffer des manifestations étudiantes en votant des lois visant à empêcher leurs déroulements. 

Le Gouvernement du Québec assassine le droit de manifester en adoptant une loi d’urgence visant à faire taire les manifestations contre la hausse des droits de scolarité. 

Gouvernement du Québec, Vous bafouez les droits des étudiants, en interdisant de manifester près des universités, en interdisant le port d’un masque, en réprimant sévèrement et abusivement les organisateurs des manifestations. 

Gouvernement du Québec, vous êtes prévenus ! Les actions menées par les citoyens du Québec sont légitimes et justifiées. Le peuple du Québec a le droit de protester contre l’augmentation démesurée des droits de scolarité. Nous vous demandons de laisser le peuple québécois dire ce qu’il souhaite vous faire entendre.

Nous sommes Anonymous,
Nous sommes Légions,
Nous n’oublions pas,
Nous ne pardonnons pas,
Redoutez nous !

Vidéo :

Une manifestation a eue lieu Samedi soir (le premier jour d’application de la loi du gouvernement Charest), rassemblant plusieurs centaines de personnes dont des professeurs et des parents d’élèves.

Il n’y a eu aucun débordements et aucune arrestations à déplorer mais cette loi est néanmoins assez préoccupante pour que l’on s’y intéresse de près et que l’on suive le déroulement des faits.

Si elle vient à être appliquée c’est encore une fois la démocratie et le droit de s’exprimer librement et collectivement qui seront mis en danger.

@ suivre.

Moo !!!

Edit : La situation se dégrade à nouveau voir Tweets.


1 Response

Comments are closed.