AFP – Twitter refuse de transmettre à la justice Américaine des données sur ses utilisateurs.

Plop les bovins.

Une dépêche AFP a attiré l’attention de mon vieil oeil humide. Je ne sais pas trop quoi en penser même si dans un premier temps il s’agit d’une décision importante.
L’affaire concerne un citoyen Américain (Malcolm Harris) poursuivi par les autorités pour trouble à l’ordre publique dans le cadre d’une manifestation liée au mouvement Occupy Wall Street.

Je ne connais pas la nature exacte des faits qui lui sont reprochés, ni le cadre qui a mené les autorités a exiger de lui et de Twitter des informations sur ses activités en ligne.
Ce que la dépêche précise en revanche c’est que pour motiver sa demande la justice américaine a argumenté en ce sens (je cite) :
Le mois dernier, un juge avait affirmé que M. Harris n’était pas habilité en droit à bloquer la communication de ses données liées à Twitter. Le juge avait estimé que les données stockées sur internet n’étant pas un bien matériel, leur propriété n’est pas protégée de la même façon.

« Twitter ne garantit pas une complète confidentialité à ses utilisateurs », avait estimé le juge Matthew Sciarrino dans une décision du 20 avril.

Twitter par l’intermédiaire d’un de ces responsable juridique ne l’a pas entendu de cette oreille et rappel que les conditions d’utilisation de leur site, indiquent de façon très claires que « leur utilisateurs on des droits sur leur données » et ajoute que « leur utilisateurs ont la propriété de leur contenu« .
Dans ce contexte ils ont refusé de transmettre les données exigés par la justice Américaine.
L’organisation Américaine de défense des droits civique (ACLU) a salué cette décision en soulignant que par ce geste, Twitter défend la liberté d’expression.
C’est une décision importante en effet, même si elle ne nous concerne pas directement.
Mais personnellement je reste un peu méfiant quand même sachant qu’il n’y a pas longtemps encore, Twitter parlait de censurer les Tweets en fonction des lois en vigueur dans les différents pays.
Bref un coup censeur, un coup défenseur. Va savoir Charles …
Je vous laisse le lien de la dépêche en question si cela vous intéresse.
Moo !!!

2 Responses

  1. Noireaude 10 mai 2012 / 19 h 03 min

    Oui c’est différent tu as raison de le préciser car j’ai tiqué justement sur ce détail. Il se permettent d’auto censurer sans requête de justice et refusent dans le même temps de coopérer avec elle.

    On censure mais on dénonce pas …

    Étrange quand même.

    Moo !!!

  2. cybercultures 10 mai 2012 / 15 h 05 min

    Hmmmm… cependant, la censure c’est différent de la délation… je me demande aussi ce que cela *cache*, ils se rachètent une conduite?

Comments are closed.